Premier bilan de l’observatoire national sur la qualité de vie au travail

Jan 9, 2020 par

En 2018, la Ministre de la Santé et des Solidarités a créé l’observatoire national de la qualité de vie au travail pour le secteur médical. Fin novembre 2019, cet observatoire a publié son premier colloque, qui a réuni plus de 270 professionnels, autour des grands thématiques de la santé au travail.

L’observatoire national de la qualité de vie au travail

L’observatoire national de la qualité de vie au travail constitue un lieu d’échanges entre les professionnels travaillant sur la santé au travail dans le milieu médical. Son objectif est d’émettre des propositions à partir d’expériences de terrain pour optimiser la qualité de vie au travail. Après une année d’existence, cette structure a organisé fin novembre 2019 son premier colloque, rassemblant ainsi de nombreux professionnels travaillant dans des structures hospitalières ou médico-sociales.

A cette occasion, ont été présentés :

  • Les travaux menés pendant une année par l’observatoire national de la qualité de vie au travail ;
  • Les propositions des quatre groupes de travail animés par l’observatoire.

Des pistes d’action pour améliorer la qualité de vie au travail à l’hôpital

Les quatre groupes de travail ont travaillé en 2019 sur plusieurs aspects fondamentaux de la qualité de vie au travail :

  • Les liens entre les nouvelles technologies et la qualité de vie au travail ;
  • Les impacts des restructurations organisationnelles sur les conditions de travail ;
  • La construction et le maintien de collectifs de travail ;
  • Les liens entre la qualité de soins, la qualité des accompagnements et la qualité de vie au travail.

Ces groupes ont élaboré plusieurs pistes d’action, qui ont pu être discutées au cours du colloque, avec les participants :

  • Une formation accrue des professionnels encadrants ;
  • L’importance d’espaces de discussion interprofessionnels ;
  • Le renforcement du travail en binôme entre le cadre de santé et le chef de service ;
  • L’implication de tous les échelons concernés dans les projets de restructuration ;
  • L’implication des professionnels de santé dans la conception des outils et logiciels informatiques ;
  • Le soutien aux initiatives de qualité de vie au travail dans les établissements de santé.

Vers un élargissement aux professionnels libéraux

A l’issue de ce colloque, les échanges pourront se traduire par des recommandations de l’observatoire national de la qualité de vie au travail, qui seront publiées au cours du premier trimestre 2020. Parallèlement, une table ronde a été organisée pour évaluer les enjeux financiers liés à la qualité de vie au travail dans les établissements de santé.

La qualité de vie au travail en milieu hospitalier, facteur clé de la santé au travail des professionnels de la santé, fait l’objet d’une surveillance accrue et de propositions d’amélioration. L’une des prochaines étapes sera d’élargir cette réflexion et ces actions aux professionnels de santé exerçant en milieu libéral.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Observatoire national de la qualité de vie au travail : premier bilan un an et demi après son installation. MINISTERE DE LA SANTE. Consulté le 2 janvier 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.