Bouger, c’est diminuer le risque d’Hypertension Artérielle !

May 16, 2017 par

Le maintien d’un mode de vie sain est directement lié à la prévention du risque de certaines pathologies chroniques, telles que le diabète, le cholestérol, ou encore l’hypertension artérielle. La sédentarité, soit le manque voire l’absence d’activité régulière, peut entraîner une hypertension artérielle, source potentielle de pathologies cardiovasculaires

sport hypertension artérielle

Relation entre activité physique et hypertension artérielle : des données déjà existantes !

Il a souvent été démontré que la sédentarité est un facteur de risque, mis en cause dans le développement de pathologies cardiovasculaires. Ceci notamment au regard du développement d’un surpoids voire d’une obésité, ou encore d’un diabète de type II.

Certaines données, déjà existantes, ont permis de mettre en relation la pratique d’une activité physique régulière, avec le risque d’hypertension artérielle.

Ces données étaient issues de résultats provenant de 28 études scientifiques s’étant déjà penchées sur le sujet. Il a également été souligné, qu’a été prise en compte, l’activité physique sous forme de « loisir ».

Au total, 330 222 individus ont été impliqués dans l’étude. De plus, parmi ces sujets, 67 698 étaient concernés par le développement d’une hypertension artérielle. Ce qui représente, 20 % de la population d’étude.

A savoir ! On parle d’une hypertension artérielle lors d’une pression importante du sang sur la paroi des artères. Elle est mesurée en fonction de la pression du sang lors de la contraction du cœur (pression systolique) et lors du relâchement du cœur (pression diastolique).

Activité physique : facteur de prévention de l’Hypertension artérielle

Au regard d’une activité physique modérée et régulière, soit d‘une activité quotidienne recommandée par les autorités de santé, le risque d’hypertension artérielle serait diminué de près de 6 %.

A savoir ! Dans le cadre d’un mode de vie sain, les autorités de santé préconisent une activité physique quotidienne correspondant à 30 minutes de marche rapide pour un adulte et près d’une heure pour un enfant.

Ces résultats, ou bienfaits, liés à une activité physique régulière, ont été obtenus par comparaison avec des sujets « non actifs ».

De ce fait, la pratique d’une activité physique régulière, modérée, permet la réduction de plus de 5 % du risque d’hypertension artérielle, et de l’ensemble des conséquences liées, de près ou de loin : maladies cardiovasculaires, diabète, cholestérol, etc.

Additionnée à une alimentation saine et équilibrée, l’activité physique est hautement bénéfique dans la réduction du risque de maladies chroniques, maladies du XXIème siècle.

Delphine.W., Ergonome spécialisée en Santé au Travail.

Philippe Tellier . JIM. Bouger pour prévenir la hausse de la pression artérielle. Le 5 mai 2017.
– Liu X., and al. NCBI. Dose-Response Association Between Physical Activity and Incident Hypertension: A Systematic Review and Meta-Analysis of Cohort Studies. Hypertension. Mai 2017. doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.116.08994.
– L’exercice physique recommandé au quotidien. Assurance Maladie. Le 9 septembre 2016.

Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.