Le bruit des avions fait monter la tension (artérielle) !

Jul 5, 2017 par

En France, environ 10 millions de personnes sont traitées pour hypertension artérielle et les spécialistes estiment que plusieurs millions de personnes n’ont pas encore été diagnostiquées. Si différents facteurs de risque sont bien identifiés, l’impact des facteurs environnementaux reste à explorer. Une récente étude suggère notamment un impact des nuisances sonores provoquées par les avions.

Bruit des avions

Les causes de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Dans la très grande majorité des cas, aucune cause n’est identifiée pour expliquer l’hypertension artérielle. Dans 5 % des cas, elle résulte d’un autre trouble, par exemple :

  1. Une maladie ou un dysfonctionnement des reins ;
  2. Des troubles de la thyroïde ;
  3. Une maladie ou un dysfonctionnement des glandes surrénales.

Si la cause reste inconnue, des facteurs d’aggravation de l’hypertension artérielle ont été démontrés :

  1. Une consommation excessive de sel ;
  2. Le stress ;
  3. Le tabac ;
  4. Le surpoids et l’obésité ;
  5. La sédentarité ;
  6. La consommation d’alcool ;
  7. La prise de certains médicaments (œstrogènes, vasoconstricteurs nasaux, anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticoïdes).

Le bruit des avions en cause ?!

Dans ce contexte, une récente étude suggère que des facteurs environnementaux pourraient accroître le risque de développer une hypertension artérielle. Cette étude a été menée sur 420 personnes vivant à proximité de l’aéroport d’Athènes (Grèce), où chaque jour plus de 600 avions décollent ou atterrissent.

Les résultats indiquent qu’une forte exposition au bruit durant la nuit augmente significativement le risque d’hypertension artérielle. Ainsi, chaque tranche supplémentaire de 10 décibels multiplie le risque d’hypertension par 2,6. Cette exposition nocturne au bruit augmente également significativement le risque de certains troubles du rythme cardiaque (arythmie cardiaque) (risque multiplié par 2,1). Une augmentation non significative des cas d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) a été également été observée.

Une exposition à long terme au bruit des avions, surtout la nuit, accroît le risque d’hypertension artérielle et de troubles du rythme cardiaque. Des études à plus grande échelle sont désormais nécessaires pour confirmer ces résultats inquiétants et mieux évaluer l’impact sur le risque d’accident vasculaire cérébral.

Les effets du bruit des avions sur la santé

Les nuisances sonores des avions sont largement mises en avant par les riverains des aéroports, mais les données scientifiques manquent pour étayer leurs plaintes. Pour mieux cerner leur impact sur la santé, la plus vaste étude épidémiologique mondiale sur le sujet a été lancée en 2017 autour de trois aéroports français :

  1. Paris – Charles de Gaulle ;
  2. Lyon – Saint-Exupéry ;
  3. Toulouse – Blagnac.

L’étude DEBATS prendra en compte non seulement les niveaux d’exposition au bruit des riverains, mais aussi leur état de santé. Elle se divisera en deux parties :

  1. Une étude écologique permettant de mettre en relation des données de santé et un niveau moyen d’exposition au bruit ;
  2. Une étude individuelle sur 1 200 personnes pour évaluer :
    1. Les relations entre l’exposition au bruit des avions et leur état de santé (troubles du sommeil, problèmes cardiovasculaires, troubles de l’anxiété,…) ;
    2. Les effets de l’exposition aux nuisances sonores sur différents paramètres physiologiques (tension artérielle, fréquence cardiaque, niveau de stress,…).

Les résultats de cette étude sont très attendus par les riverains des zones aéroportuaires. Ils pourraient permettre d’inciter les pouvoirs publics à prendre les mesures nécessaires pour réduire les nuisances sonores des avions et ainsi préserver la santé des populations habitant dans ces zones.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Rapport annuel 2016. ACNUSA. Le 13 mars 2017.
– Les causes et les complications de l’hypertension artérielle. Eureka Santé. VIDAL. Le 19 juin 2017.
– Is aircraft noise exposure associated with cardiovascular disease and hypertension? Results from a cohort study in Athens, Greece. Dimakopoulou K, and al. 2017. Occupational & Environmental Medicine. Doi 10.1136/oemed-2016-104180.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.