Cancer : le sport, un allié de poids contre la maladie

Nov 14, 2018 par

L’activité physique est bénéfique à plus d’un titre pour la santé. Les personnes atteintes de cancer peuvent également tirer profit du sport, pratiqué pendant et après la maladie. Dans un rapport publié par l’Institut National du Cancer (INCA), les avantages de l’activité physique pour les patients atteints de cancers sont mis en avant. Aujourd’hui, de plus en plus d’équipes médicales et d’associations se mobilisent pour promouvoir l’activité physique pendant et après le cancer.

L’activité physique pour les patients ayant un cancer.

Le sport, un allié santé incontournable

L’Institut National du Cancer (INCA) a publié dans un rapport un état des lieux des connaissances sur les avantages de l’activité sportive pour les personnes atteintes de cancer. L’ensemble des études scientifiques menées jusqu’ici dans ce domaine montre que l’activité physique offre plusieurs bénéfices pour les patients atteints de cancer :

  • La prévention ou la correction d’une perte de la condition physique, qui se traduit notamment par une réduction des capacités cardio-respiratoires et musculaires ;
  • Un maintien ou une normalisation de la composition corporelle, en particulier la proportion entre les tissus musculaires et graisseux ;
  • Une diminution de la fatigue liée à la maladie ;
  • Une amélioration globale de la qualité de vie ;
  • Une meilleure tolérance aux traitements et à leurs effets à moyen et long termes ;
  • Une diminution du risque de récidive du cancer ;
  • Un allongement de l’espérance de vie.

De telles données démontrent l’intérêt de pratiquer une activité physique pour les personnes atteintes de cancer. Les bénéfices du sport sont d’autant plus importants que les conditions suivantes sont respectées :

  • Une activité physique préservée ou initiée le plus tôt possible ;
  • Une activité physique basée à la fois sur des exercices cardio-vasculaires et de renforcement musculaire ;
  • Des exercices physiques d’intensité modérée à élevée, pratiqués 30 minutes au moins 5 fois par semaine.

L’activité physique intégrée au parcours de soins

Pour promouvoir l’activité physique chez les patients atteints de cancer, les professionnels de santé peuvent jouer un rôle essentiel. Ils peuvent en effet conseiller les patients dans le choix d’une activité physique adaptée à leur condition physique. Les soignants doivent ainsi être sensibilisés à la prescription de l’activité physique, qui doit être proposée dès le diagnostic de cancer et maintenue tout au long du parcours de soins.

Evidemment, les programmes d’activité sportive doivent prendre en compte les contraintes liées aux traitements anti-cancéreux :

  • La programmation d’interventions chirurgicales, suivies d’une phase de convalescence ;
  • Les séances de chimiothérapie, de radiothérapie ;
  • Les hospitalisations.

L’INCA préconise d’intégrer l’activité sportive dans la prise en charge globale des patients atteints de cancer. L’objectif est d’atteindre progressivement le niveau d’activité physique recommandé pour la population générale, un niveau qui devra être maintenu sur le long terme après la maladie.

Un réseau associatif mobilisé

Au-delà des professionnels de santé qui peuvent prescrire de l’activité sportive aux patients atteints de cancers, de plus en plus d’associations proposent des programmes d’activité physique spécifiquement élaborés pour les personnes atteintes de cancer. Les patients peuvent ainsi pratiquer une activité physique adaptée au sein des services hospitaliers, mais aussi au sein de structures associatives à l’extérieur de l’hôpital.

Parallèlement aux bénéfices de l’activité sportive sur la santé des patients atteints de cancer, la participation à ces programmes sportifs offre la possibilité de rencontrer d’autres patients et d’échanger avec eux, pour ainsi rompre l’isolement souvent ressenti par les patients. Les deux ou trois séances hebdomadaires permettent également aux patients de retrouver confiance en leur corps, de regagner une meilleure estime d’eux-mêmes et de se sentir mieux physiquement et moralement.

Il est possible et même conseiller de concilier sport et cancer, avec un accompagnement adapté des professionnels de santé. Une activité sportive aux multiples bénéfices pendant et après la maladie !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– L’activité physique, thérapeutique pour les patients ayant un cancer. Thomas Ginsbourger. La Santé en Action n°445. Septembre 2018.
– Bénéfices de l’activité physique chez les patients atteints de cancer : état des connaissances. La Santé en Action n°445.Septembre 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.