De plus en plus de cas de cancer colorectal avant 50 ans

Actualités Cancer Hépato / Gastro Santé au quotidien (maux quotidiens) Santé des séniors

Rédigé par Estelle B. et publié le 27 juin 2019

Près de 50 000 nouveaux cas de cancer colorectal sont recensés chaque année en France. L’âge moyen au diagnostic dépasse les 70 ans, chez les hommes comme chez les femmes. Une récente étude italienne semble pourtant indiquer une augmentation des cas de ce cancer chez les personnes de moins de 50 ans, qui ne font pas l’objet d’un dépistage organisé.

cancer colorectal

L’âge de découverte du cancer colorectal

Actuellement en France, l’âge moyen au moment de la découverte d’un cancer colorectal est de 71 ans chez les hommes et de 75 ans chez les femmes. Le dépistage organisé, effectué par un examen des selles suivi ou non d’une coloscopie cible donc les adultes âgés de 50 à 74 ans.

Mais une récente étude italienne pourrait entraîner une redéfinition de la population à risque de cancer colorectal, le troisième cancer le plus fréquent en France. Les chercheurs ont analysé les données recueillies sur une période de 17 ans dans la région de Milan, à partir du registre des cancers de la municipalité de Milan.

Dans la région de Milan, l’incidence du cancer colorectal diminue depuis quelques années. Cette tendance serait expliquée par une modification des facteurs de risque et l’adoption d’un mode de vie plus sain. Parallèlement, comme dans de nombreux autres pays industrialisés, le surpoids et l’obésité sont en progression chez les adultes de moins de 50 ans.

Lire aussiImmunoscore : un rôle pronostic majeur dans le cancer colorectal

Une incidence globale en baisse, mais plus de cas chez les moins de 50 ans

Au total, les chercheurs ont constaté 18 783 cas de cancer colorectal dans la région de Milan, sur la période de 1999 à 2015, parmi lesquels 14 658 cancers du côlon. Sur l’ensemble de la période considérée, l’incidence du cancer colorectal a diminué de 3 % chez les adultes de 50 à 60 ans. A l’inverse, les cas de cancer colorectal ont augmenté – non significativement – chez les adultes de moins de 50 ans, à la fois pour le cancer du côlon et le cancer du rectum.

Plus finement, les tendances dépendent de l’année de naissance des personnes. Ainsi, les personnes nées après 1987 auraient un risque de développer un cancer colorectal multiplié par deux, par rapport aux personnes nées en 1925. Et le phénomène semble s’aggraver, puisque les personnes nées après 1993 auraient un risque sept fois plus important que celles nées en 1979.

Les tendances observées par les chercheurs italiens étaient similaires chez les hommes et les femmes. En revanche, peu d’informations étaient disponibles sur les facteurs de risque de cancer colorectal.

Lire aussiAil et oignons : des aliments de choix pour prévenir le cancer colorectal ?

Un dépistage du cancer colorectal avant 50 ans ?

L’analyse d’un registre italien des cancers entre 1999 et 2015 suggère deux grandes tendances :

  • Une diminution globale de l’incidence du cancer colorectal;
  • Une augmentation des cas chez les adultes de moins de 50 ans.

La prévalence de plus en plus importante du surpoids et de l’obésité pourrait être impliquée dans ce phénomène, mais les autres facteurs de risque doivent également être explorés.

D’autres études ont montré des tendances similaires dans d’autres pays non européens. Ces résultats posent la question de la population ciblée par le dépistage organisé du cancer colorectal. Serait-il temps d’envisager d’étendre ce dépistage aux adultes de moins de 50 ans ?

Lire aussiL’intelligence artificielle dans la prévention du cancer colorectal

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Increased incidence of colon cancer among individuals younger than 50 years: A 17 years analysis from the cancer registry of the municipality of Milan. Cancer Epidemiol. Consulté le 20 juin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *