Immunoscore : un rôle pronostic majeur dans le cancer colorectal

May 30, 2018 par

Selon l’Institut National du Cancer, plus de 40 000 nouveaux cas de cancer colorectal sont recensés chaque année en France et ce cancer est à l’origine de près de 20 000 décès. Pour mieux lutter contre cette pathologie, les chercheurs travaillent notamment sur une meilleure estimation du pronostic des patients, en particulier en intégrant des paramètres immunologiques. Un consortium international vient sur ce sujet de publier une avancée majeure dans la revue scientifique The Lancet.

Rubans bleus posés dans des mains

Immunoscore Colon, un nouveau test immunologique

Dans l’optique d’affiner le pronostic des patients atteints d’un cancer colorectal, des chercheurs du monde entier (14 centres présents dans 13 pays répartis sur tous les continents) ont uni leurs efforts pour travailler sur l’introduction de paramètres immunologiques dans l’évaluation du pronostic.

Une équipe de recherche parisienne a mis au point un test immunologique, baptisé Immunoscore Colon, fruit d’une dizaine d’années de recherche et développement. Ce test consiste à mesurer la densité en certains types de globules blancs, à la fois au centre et en périphérie de la tumeur. La technologie Immunoscore, développée par la société HalioDx, est une solution diagnostique pour de nombreux cancers, car elle permet de quantifier la réponse immunitaire à la présence d’une tumeur, un paramètre clé de la progression du cancer.

Immunoscore Colon, conçu spécifiquement pour le cancer colorectal, a fait récemment l’objet d’une évaluation clinique chez des patients, atteints de cancer colorectal de stades I à III (stades précoces). L’objectif de cette étude était de déterminer la fiabilité du test pour identifier les patients à haut risque de récidive de cancer colorectal, un élément pronostic capital pour la prise en charge des patients.

Mieux prédire le risque de récidive et la survie des patients

Dans cette étude, les chercheurs ont inclus 2 681 patients atteints de stades précoces de cancer colorectal. L’utilisation d’Immunoscore chez ces patients a permis de les répartir en 3 groupes pronostiques distincts.

Cinq ans après l’ablation chirurgicale de la tumeur, seulement 8 % des patients avec un Immunoscore élevé ont récidivé et 18 % sont décédés. A l’inverse, chez les patients avec un Immunoscore faible, 32 % des patients ont récidivé à 5 ans et 38 % sont décédés. Les analyses statistiques ont montré que la valeur pronostique du test immunologique était indépendante de toutes les autres variables cliniques et biologiques, notamment :

  • L’âge du patient ;
  • Le sexe ;
  • La classification histo-pathologique de la tumeur ;
  • Le profil moléculaire de la tumeur ;
  • Les autres facteurs pronostics existants.

De plus, les résultats obtenus avec Immunoscore se sont révélés robustes et reproductibles sur l’ensemble des pays ayant participé à l’étude.

Vers une nouvelle classification des cancers colorectaux

Les résultats de l’étude mettent en évidence que l’utilisation du test Immunoscore permet d’évaluer le risque de récidive et de prédire la survie des patients, de manière plus performante que tous les critères cliniques et pathologiques de l’actuelle classification des cancers colorectaux (classification AJCC/UICC TNM).

Cette étude souligne la valeur pronostique capitale et innovante d’Immunoscore Colon, une première mondiale pour un test diagnostique basé sur la réponse immunitaire anti-tumorale. Les auteurs de l’étude souhaitent désormais intégrer ce test dans la classification des cancers colorectaux, en proposant une nouvelle classification, baptisée TNM-I avec I pour Immune.

Avant Immunoscore, les patients atteints d’un cancer colorectal ne disposaient d’aucun biomarqueur capable d’évaluer le risque de récidive après la chirurgie. Mais l’intérêt de ce test pourrait aller beaucoup plus loin que l’évaluation du pronostic. Il pourrait notamment permettre d’évaluer des vaccins et d’autres immunothérapies, et ainsi d’améliorer la survie des patients atteints de ce type de cancer.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– International validation of the consensus Immunoscore for the classification of colon cancer: a prognostic and accuracy study. The Lancet. Pagès, Franck and al. 2018.
– Une large étude clinique internationale valide le rôle pronostique majeur d’Immunoscore® dans le cancer du côlon. Communiqué de Presse. 14 mai 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.