Quand le cancer du sein touche les hommes …

Oct 7, 2016 par

cancer du sein homme pronostic

Première cause de mortalité par cancer chez les femmes, on oublie souvent que le cancer du sein peut aussi affecter les hommes, même très jeunes !

Le cancer du sein masculin, une pathologie inexplorée

Si le cancer du sein chez la femme est largement étudié, chez l’homme les études restent peu nombreuses. Les cas masculins représentent seulement 1 % de l’ensemble des cancers du sein. Ils surviennent généralement vers l’âge de 70 ans, mais les jeunes hommes peuvent aussi en être atteints, parfois avec une issue fatale.

Une récente étude américaine a analysé 589 cas de cancer du sein répertoriés entre 1998 et 2010 aux Etats-Unis chez des hommes de 15 à 39 ans. Les données démographiques (âge, origine ethnique, statut socio-économique, couverture maladie), les caractéristiques des tumeurs (nature de la tumeur, grade ou stade de développement, taille, caractère hormono-dépendant, atteinte des ganglions, métastases) et les modalités de traitement des cancers ont été compilés et comparés aux mêmes données chez les jeunes femmes.

Lire aussiCancer du sein

Comparaison hommes / femmes

Sur les 589 cas étudiés, 82 % des hommes avaient un cancer du sein invasif, proportion très importante en regard des résultats dans la population féminine. La survenue d’un cancer invasif semble augmentée chez les hommes âgés de plus de 20 ans et bénéficiant d’une mauvaise couverture maladie.

D’une manière générale, après un diagnostic de cancer du sein, la survie globale des jeunes hommes est inférieure à celle des jeunes femmes. L’étude a comparé les différences de prise en charge des patients en fonction de leur sexe : Chez les hommes, ils ont constaté moins d’hormonothérapie et de chimiothérapie, plus de mastectomies totales (ablation du sein) et de radiothérapie. Le recours à une combinaison de radiothérapie et de chimiothérapie est également plus fréquent. Mais les résultats n’ont pas permis de déterminer les causes de ces différences.

A savoir ! En oncologie, deux types de survie sont définis :
1.La survie globale correspond à la durée de vie du patient de son diagnostic de cancer jusqu’à son décès, quelle que soit la cause de son décès.
2. La survie spécifique correspond à la durée de vie du patient de son diagnostic de cancer jusqu’à son décès, en cas de décès lié au cancer ou à son traitement.

Pronostic d’un cancer du sein chez le jeune homme

Autre différence entre les hommes et les femmes, les facteurs de pronostic du cancer du sein. Les chercheurs ont mis en évidence deux facteurs de mauvais pronostic dans les cancers invasifs chez l’homme (facteurs associés à une baisse de la survie globale) :

  • La survenue d’un cancer du sein avant l’âge de 25 ans ;
  • Une absence d’évaluation ganglionnaire lors de la mastectomie (biopsie d’un ganglion pour déterminer s’il est atteint ou non par le cancer).

D’autres facteurs peuvent également contribuer à un mauvais pronostic (origine ethnique, conditions socio-économiques défavorables, couverture maladie insuffisante).

Si cette étude fait partie des rares études sur le cancer du sein chez l’homme jeune, ses résultats nécessitent d’être confirmés par des investigations complémentaires. En effet, la base de données américaine utilisée pour l’étude comporte des lacunes, notamment sur les informations relatives à la survie spécifique, aux récidives et aux antécédents cancéreux des patients. Néanmoins, deux informations capitales découlent de cette étude :

  • l’importance d’un dépistage précoce des cancers du sein chez l’homme ;
  • la nécessité de réaliser une biopsie des ganglions lors de la mastectomie.

 

Cette étude démontre l’importance des recherches sur le cancer du sein chez l’homme, dont l’évolution et le pronostic sont totalement différents de ceux chez la femme. Ces recherches constituent un enjeu important pour optimiser les stratégies de prise en charge du cancer du sein chez l’homme.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie


Sources

Devin C. et al. Breast Cancer in Male Adolescents and Young Adults. Ann Surg Oncol. Publié en ligne le 20 septembre 2016. DOI 10.1245/s10434-016-5586-4

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.