Optique, dentaire, suivi gynécologique et confinement : qui contacter ?

Apr 6, 2020 par

A l’heure où le confinement lié à l’épidémie de coronavirus Covid-19 vient d’être prolongé, certains problèmes d’ordre dentaire ou optique se manifestent et ne peuvent attendre pour pouvoir être traités. Il en est de même pour certains actes entrant dans le cadre du suivi gynécologique. En cas de nécessité, qui contacter pendant le confinement? On fait le point.

confinement-urgences-gyneco-dentaires

Confinement et problèmes dentaires

En cette période de confinement notre rythme de vie habituel et notre façon de nous alimenter sont chamboulés : les prises alimentaires se multiplient, le grignotage fait  « passer le temps », les horaires des repas sont décalés… Ces nouvelles habitudes constituent un risque pour la santé bucco-dentaire et peuvent même révéler des problèmes dentaires sous-jacents. Par ailleurs, certains problèmes dentaires, sans lien avec le confinement, ne peuvent attendre pour pouvoir être traités. Qui donc contacter en cas d’urgence dentaire?

Dans le contexte épidémique actuel et pour éviter la propagation du coronavirus SARS-CoV-2, les cabinets dentaires limitent leur ouverture au public mais des services de régulation et de garde ont été mis en place pour assurer la continuité des soins dentaires. En cas de problème dentaire urgent en période de confinement, le patient doit donc en premier lieu contacter son dentiste habituel qui jugera de la gravité de la situation et lui conseillera, si besoin est, d’appeler le numéro d’appel national dédié uniquement à la prise en charge des soins bucco-dentaires d’urgence : 09 705 00 205.

À savoir ! Si le patient n’arrive pas à joindre son dentiste ou s’il n’est suivi par aucun dentiste, il peut joindre directement ce numéro d’urgence destiné à désengorger le centre d’appel 15.

L’Ordre des chirurgiens-dentistes demande enfin aux patients de «ne pas téléphoner aux praticiens pour un problème dentaire mineur». Priorité aux urgences !

Confinement et problèmes optiques

Depuis la mise en place du confinement, les centres d’optique limitent également l’ouverture de leurs magasins au public mais là encore, un service minimum a été mis en place pour assurer la continuité des soins. En cas de problème lié à l’optique en période de confinement, le patient pourra donc trouver l’opticien ouvert le plus proche de chez lui, en consultant le site internet urgenceopticien.fr.

À savoir ! Pour chaque département sont référencés les opticiens volontaires prêts à répondre aux demandes urgentes avec indication des horaires d’ouverture hebdomadaires.

Ces centres optiques volontaires traitent en priorité les cas urgents suivants :

  • délivrance d’un équipement optique pour le personnel soignant
  • renouvellement des équipements cassés ou perdus
  • renouvellement des équipements inadaptés uniquement avec une nouvelle ordonnance spécifiant le caractère d’urgence.

En revanche, le service minimum de ces centres n’assure pas les examens visuels et les activités d’adaptation de nouvelles lentilles de contact. Pour certains, « confinés » devra donc rimer avec lunettes sur le nez !

Confinement et suivi gynécologique

Si pendant la période de confinement, le gouvernement a autorisé les pharmaciens à délivrer aux femmes leurs pilules contraceptives sans renouvellement d’ordonnance, qu’en est-il de leur suivi gynécologique ?

Le SYNGOF (Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France) a émis plusieurs recommandations à destination des gynécologues qui doivent rester disponibles tout en se protégeant et en protégeant leurs patientes des risques de contamination. Ces recommandations valent également pour les sages-femmes libérales :

  • obligatoirement des gants et un masque en plus des recommandations d’usagecon (gel hydroalcoolique, savon, lavage des mains entre chaque patiente)
  • Contacter les patientes avant le rendez-vous pour s’assurer qu’elles ne présentent pas de symptômes du Covid-19
  • Prévenir les patientes de venir seules au cabinet, sans accompagnant ni enfant
  • Décaler les consultations de routine et les examens simples comme les frottis
  • Espacer les horaires de rendez-vous pour éviter que les patientes se croisent dans le cabinet

S’agissant des femmes enceintes, qu’elles se rassurent, les trois échographies de grossesse sont bien maintenues. Pour le reste du suivi de grossesse, les gynécologues/sages-femmes devront contacter leurs patientes avant chaque rendez-vous et privilégier la téléconsultation ou les rendez-vous téléphoniques.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Mal aux dents, problème dentaire : qui contacter pendant le confinement ? Ameli.. Consulté Le 03 avril 2020.
– Un site internet pour trouver un opticien pendant le confinement. Ameli. Consulté Le 03 avril 2020.
– Avec le confinement, quel suivi gynécologique ? La dépêche.fr. Consulté Le 03 avril 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.