Quand le café rime avec santé

Actualités Conseils nutrition Santé naturelle

Rédigé par Charline D. et publié le 30 juillet 2017

Outre les vertus déjà bien connues du café, des scientifiques ont récemment démontré que boire du café était associé à une diminution du risque de décès dû à une maladie cardiovasculaire, un cancer, un diabète, un AVC ou une maladie rénale. Une raison de plus pour démarrer la journée avec une petite tasse !

Les bénéfices du café sur la santé

Une vie plus longue grâce au café

Une récente étude européenne parue dans « Annals of Internal Medicine » associe la consommation de café à une diminution de la mortalité.

Cette étude s’est basée sur la cohorte (étude de suivi d’une population) nommée EPIC (European prospective investigation into cancer and nutrition) se déroulant dans 10 pays d’Europe (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Suède, Pays-Bas, Danemark, Grèce, Norvège, Espagne). 521 330 participants étaient évalués régulièrement via des entretiens ou des questionnaires sur leurs habitudes alimentaires, dont leur consommation de café.

Dans un premier temps, les chercheurs ont pu établir un début de profil du consommateur de café. En effet, les buveurs de caféine étaient plus souvent jeunes, fumeurs, consommateurs d’alcool et se nourrissaient plus de viande que de fruits et légumes.

Les résultats ont montré que, pour une consommation supérieure ou égale à 3 tasses de café par jour, se dégageait un bénéfice sur la mortalité, et plus particulièrement sur celle liée aux maladies digestives et circulatoires. Ce même constat a été observé pour les 2 sexes et pour tous les pays de l’étude de façon équivalente.

Un bémol tout de même pour les femmes : boire du café augmenterait le risque de cancer de l’ovaire. Enfin, les scientifiques ont mis en évidence un effet bénéfique du café sur le foie et sur le contrôle glycémique (taux de sucre dans le sang).

Lire aussiCaféine : attention à la surdose !

Tous égaux devant les bienfaits du café

Une autre étude, cette fois-ci américaine vient non seulement confirmer les résultats de l’étude européenne, mais en plus, apporter la preuve que quelle que soit l’origine ethnique, la consommation de café est bonne pour la santé.

Les scientifiques américains ont utilisé les données de la cohorte nommée MEC (Multi Ethnic Cohort) constituée de 185 855 personnes d’origines diverses :

  1. 17% d’Africains américains ;
  2. 7% d’hawaiiens ;
  3. 29% de japonais américains ;
  4. 22% de Latinos ;
  5. 25% de « blancs ».

Diverses comparaisons entre les différents individus constituant la cohorte ont ensuite étaient effectuées. Les résultats montrent que les individus du groupe consommant une tasse de café par jour avaient une baisse de 12% de leur mortalité (par rapport aux non consommateurs de café). Les individus buvant deux à trois tasses, voire plus, par jour avaient une diminution de près de 18% de leur mortalité. Et, cela était observé dans toutes les ethnies sauf les hawaiiens pour lesquels les résultats n’étaient pas significatifs.

A savoir !  Un résultat non significatif ne veut pas dire que le café n’a pas d’effet bénéfique sur les Hawaiiens mais simplement qu’il n’a pas pu être prouvé avec la méthodologie utilisée.

Par ailleurs, les deux études ont montré que le café décaféiné avait le même bénéfice que le café noir. Certains auteurs notent cependant que ce résultat est à prendre avec précaution compte tenu de la difficulté d’évaluation de la différence de consommation entre les deux. En effet, bien souvent les buveurs de café décaféiné consomment également du café noir…

Lire aussiQuelle quantité de café peut-on consommer sans risque ?

Charline D., Pharmacien

– Drinking coffee could lead to a longer life, scientist says. ScienceDaily. Le 10 Juillet 2017. 
– Deux études montrent les bienfaits de la consommation de café sur la baisse de la mortalité. Le Quotidien du médecin. Fabienne Rigal. Le 11 Juillet 2017. 
  • Anonyme says:

    Moi je ne bois pas d’alcool où vraiment à l’occasion ,je trouve que se ruinait la santé avec ça , C’est bien triste, il y a des personnes qui on en besoin c’est un manque c’est comme la drogue s’ils n’ont pas leur dose ça ne va pas.Moi je bois du café et mon mari aussi et nous faisons des repas équilibrés , malgré quelques problèmes de santé .On se sent mieux dans sa peau et sa tête .Je connais des personnes qui sont accrocs à l’alcool et bien Bon courage ne vous plaignez pas plus tard .Je préfère quelqu’un qui fume il vaut mieux avoir à manger dans son assiette.

    Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.