Couches jetables pour bébés : Une règlementation bientôt renforcée

Feb 9, 2020 par

L’an dernier, un rapport de l’Anses mettait en garde contre les risques sanitaires liés à la présence de certaines substances chimiques dans les couches jetables pour bébés. Et si la règlementation relative aux couches pour bébés se renforçait ? C’est ce que propose aujourd’hui l’Anses qui souhaite durcir le cadre règlementaire de ces produits à travers la limitation ou l’interdiction de certaines substances chimiques dans leur composition.

couches-bebe-reglementation

Un rapport de l’Anses préoccupant

L’an dernier, en janvier 2019, l’Anses publiait un rapport d’évaluation mettant en garde contre les risques sanitaires liés à la présence de produits chimiques toxiques dans les couches jetables pour bébés. Les experts de l’agence avaient en effet identifié plusieurs substances préoccupantes parmi lesquelles des hydrocarbures aromatiques polycycliques (dérivés pétroliers) ainsi que des dioxines et furanes (polluants persistants dans l’environnement issus des procédés de combustion des aliments). Ces substances chimiques sont préoccupantes de par leurs effets néfastes sur la santé avec augmentation du risque de cancer, effets de perturbateurs endocriniens et neurotoxicité.

À savoir ! Si les concentrations mesurées dans les couches jetables restent inférieures aux seuils fixés par la réglementation, les bébés y sont exposés directement par la peau en permanence, de jour comme de nuit. A cette exposition s’ajoute l’exposition à ces mêmes substances via les jouets, l’alimentation ou les produits d’hygiène.

Dans ce contexte, l’Anses souhaite renforcer le cadre règlementaire de ces produits dans le but de protéger la santé des nourrissons.

Une règlementation des couches jetables bientôt renforcée

Un an après son rapport, l’Anses souhaite aujourd’hui limiter ou interdire la présence de certaines substances chimiques dans la composition des couches jetables pour bébés. Elle propose ainsi de mettre en place une restriction REACH qui apparaît comme la mesure réglementaire la plus appropriée pour réduire ces risques.

À savoir ! Le terme REACH (Registration, Evaluation and Authorisation of CHemicals) désigne un règlement adopté en 2006 par le Parlement et le Conseil européens. Ce règlement a permis l’émergence d’un système communautaire d’enregistrement, d’évaluation et d’autorisation des substances chimiques géré par la nouvelle Agence européenne des produits chimiques (ECHA).

C’est ainsi qu’en septembre dernier, la France a fait part à l’ECHA (Agence Européenne des Substances Chimiques) de son désir de préparer un dossier de restriction selon le règlement REACH n°1907/2006. L’Anses est donc en plein travail d’élaboration de cette proposition qui sera soumise en octobre 2020. Elle vise à limiter la présence des substances dangereuses dans les couches jetables afin de mieux protéger la santé des bébés.

Une consultation nécessaire des parties prenantes

Mais la préparation de ce dossier de restriction implique une consultation des parties prenantes afin qu’elles soumettent leurs commentaires. L’objectif affiché consiste en effet à récolter un maximum d’informations utiles concernant :

  • L’exposition des nourrissons aux substances incriminées
  • L’utilisation des substances identifiées comme préoccupantes
  • Des informations sur les alternatives possibles

Ces informations sont en effet indispensables pour mener à bien l’évaluation scientifique soutenant le dossier de proposition de restriction. Pour l’heure, la vigilance reste de mise pour les jeunes parents qui sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par les alternatives écologiques aux couches jetables.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Couches jetables : consultation des parties prenantes pour restreindre au niveau européen les substances chimiques dangereuses pour la santé des bébés. Anses. Consulté le 29 janvier 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.