Covid-19 : Comment convaincre les non-vaccinés d’opter pour la vaccination ?

Actualités Coronavirus (COVID-19) Vaccins

Rédigé par Estelle B. et publié le 15 janvier 2022

En France à ce jour, plus de 90 % des adultes éligibles à la vaccination contre la Covid-19 sont totalement vaccinés, avec une, deux ou trois doses selon leur situation. Parmi les personnes non vaccinées, un grand nombre de personnes hésitent à franchir le pas, pour de multiples raisons. Face à cette situation, des scientifiques ont développé un chatbot pour répondre aux différentes questions de ces personnes, et les convaincre les non-vaccinés de se rendre dans un centre de vaccination. Découverte.

convaincre les non-vaccinés à se faire vacciner contre la covid-19

Des Français qui hésitent à se faire vacciner

Face à la pandémie de la Covid-19 qui frappe le monde entier depuis près de deux ans, l’arrivée de plusieurs vaccins a été rapidement perçue comme une solution de sortie de l’épidémie. Des millions de Français ont répondu favorablement à la campagne vaccinale et sont désormais vaccinés avec une, deux ou trois doses de vaccins, en fonction de leur situation et du vaccin administré. Mais dès le départ, une partie non négligeable de la population a manifesté son hésitation, ses doutes, son indécision face à cette vaccination.

Au fil des mois, avec l’extension de la campagne de vaccination et malgré l’instauration du passe sanitaire – qui pourrait prochainement devenir un passe vaccinal – certains Français restent encore aujourd’hui hésitants par rapport aux vaccins contre la Covid-19. Et leurs arguments peuvent être multiples :

  • La crainte des effets indésirables ;
  • Des doutes par rapport à l’efficacité du vaccin ;
  • Une inquiétude vis-à-vis de la rapidité d’exécution des essais cliniques ;
  • L’absence de crainte de contracter la Covid-19 ;
  • etc.

Un agent conversationnel pour échanger sur les vaccins Covid-19

Dans ce contexte, des scientifiques français du CNRS et de l’INSERM ont conçu un chatbot destiné à toutes les personnes souhaitant plus d’informations sur les vaccins contre la Covid-19 ou hésitantes par rapport à la vaccination. L’objectif de cet outil, développé dès l’automne 2021, est de répondre de manière personnalisée aux différentes questions soulevées par ces personnes et ainsi de convaincre les non-vaccinés de prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Le chatbot, encore appelé un agent conversationnel, peut répondre à 51 questions différentes, choisies par les scientifiques parmi celles les plus fréquemment posées par les personnes non vaccinées. Ce chatbot s’adresse à un large public qui peut alors échanger par un jeu de questions-réponses dynamique. Pour vérifier l’intérêt d’un tel outil, les chercheurs ont proposé ce chatbot à 338 personnes et ont comparé leurs données avec celles d’un groupe de 305 personnes n’ayant pour seule information qu’un argumentaire sur les vaccins.

Un outil pour convaincre les non-vaccinés ou pour informer ?

Suite à l’utilisation du chatbot, le nombre de personnes ayant une opinion positive sur les vaccins contre la Covid-19 était augmenté de 37 % et le nombre de refus vaccinal était diminué de 20 %. A l’inverse, le groupe contrôle n’ayant lu que l’argumentaire sur les vaccins ne présentait pas de telles variations. Selon les chercheurs, de tels résultats démontrent l’intérêt d’un chatbot régulièrement mis à jour pour répondre à l’hésitation des individus non vaccinés.

En moyenne, les participants de l’étude étaient plutôt jeunes et d’un niveau d’éducation élevé. Il reste également à évaluer si le chatbot présente un intérêt pour toutes les tranches d’âge et pour toutes les catégories de personnes non vaccinées. A-t-il par exemple la même influence sur les personnes hésitantes ou sur les personnes réellement opposées à la vaccination ? Il est important aussi de déterminer si l’intérêt du chatbot varie avec le temps et selon les contraintes appliquées aux personnes non vaccinées. Dans tous les cas, ce chatbot constitue une nouvelle source d’information actualisée sur les vaccins disponibles contre la Covid-19.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Covid-19 : un chatbot pour répondre à l’hésitation vaccinale. inserm.fr. Communiqué de presse. 28 octobre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.