COVID-19, et après la réanimation …

May 6, 2020 par

Depuis plusieurs jours, le nombre de patients en réanimation pour COVID-19 ne cesse de baisser en France. Mais la prise en charge des formes sévères de la maladie ne s’arrête pas à la porte du service de réanimation. Quels soins sont nécessaires pour ces patients ? Une hospitalisation dans un service de soins de suite et de réadaptation est essentielle après une prise en charge très lourde en réanimation.

covid-reanimation

La rééducation après la réanimation

Les patients présentant des formes graves du COVID-19 doivent être hospitalisés en réanimation, souvent pour plusieurs semaines, avec des soins particulièrement lourds (intubation, coma artificiel, respiration artificielle, …). Lorsque l’état de santé de ces patients s’améliore, une sortie du service de réanimation peut être envisagée, avec un transfert dans :

  • Un service de soins de suite et de réadaptation (SSR) ;
  • Une unité de médecine physique et réadaptation (MPR).

Récemment, la Haute Autorité de Santé (HAS), en collaboration avec plusieurs sociétés savantes, a élaboré un document destiné à guider les équipes médicales dans la prise en charge des patients atteints du COVID-19 après la réanimation.

Des patients très affaiblis et encore contagieux

En sortie de réanimation, les patients atteints du COVID-19 présentent des caractéristiques particulières :

  • Une grande faiblesse physique ;
  • Des douleurs musculaires importantes ;
  • Des troubles neurologiques fréquents ;
  • Une forte perte de poids ;
  • Des lésions pulmonaires parfois graves ;
  • Une contagiosité encore importante.

Face à cette situation, la rééducation respiratoire et neurologique constitue un enjeu majeur dans la prise en charge de ces patients. Un programme individualisé de rééducation est indispensable pour chaque patient, tout en maintenant des mesures de protection des soignants pour éviter tout risque de transmission du virus. Les visites de la famille sont interdites, également pour limiter la contagion, pendant au moins 30 jours.

Attention au stress post-traumatique

Les patients sortis de réanimation peuvent présenter une longue liste de séquelles de l’infection, et peuvent encore voir leur état de santé se dégrader brutalement, avec :

  • Des défaillances respiratoires ;
  • Des complications thromboemboliques ou cardiovasculaires ;
  • Des complications métaboliques liées à la forte perte de poids ;
  • Des complications orthopédiques en lien avec un alitement prolongé.

Un autre aspect primordial de la prise en charge est le risque de stress post-traumatique. La HAS recommande un suivi psychologique des patients dès leur sortie de réanimation. Des séquelles psychiques sont en effet possibles selon les spécialistes :

  • Une fatigue chronique ;
  • Des troubles dépressifs sur le long terme.

Pour l’instant, selon les retours des spécialistes, le retour à domicile des patients sortis de réanimation n’est envisageable qu’après une période minimale d’un mois de rééducation.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Prise en charge des patients post-COVID-19 en médecine physique et de réadaptation (MPR), en soins de suite et de réadaptation (SSR), et retour à domicile. HAS. Consulté le 1er mai 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.