Désinfectants pour piscine : l’Anses fait le point sur les précautions à prendre

Activité sportive Actualités Pneumologie Santé au quotidien (maux quotidiens) Santé naturelle

Rédigé par Alexana A. et publié le 19 juillet 2019

Avec les grosses chaleurs estivales, nombreuses sont les familles à avoir investi dans une piscine pour rafraîchir et occuper les enfants. Pour une eau de piscine pure et saine, de nombreux produits désinfectants sont utilisés que ce soit sous forme de comprimés, galets, pastilles, poudre ou liquide. Quelle que soient leurs formes, ces produits ne sont pas anodins. Ils contiennent le plus souvent du chlore et peuvent être dangereux pour les consommateurs. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) met en garde la population et rappelle les recommandations d’usage et de stockage des désinfectants.

Une piscine

Désinfectants pour piscine, comment les conserver ?

Comme tout produits chimiques, il est important de tenir les désinfectants hors de la portée des enfants.  Il est également important de les conserver dans un endroit frais et secs, à l’abri de la chaleur et de l’humidité, dans leurs emballages d’origines bien fermés, en position couché.

Les produits peuvent se dégrader et libérer une fois ouverts des vapeurs nocives si le stockage se prolonge. Cela peut se traduire par une irritation grave des voies aériennes.

Il faut les tenir éloigné de toutes sources de chaleur, d’étincelles, de flammes et autres sources d’ignition afin d’éviter une explosion ou un incendie.

Lire aussiLe Plan aisance aquatique pour lutter contre les noyades des enfants de moins de 6 ans E

Comment manipuler et doser ces produits avec précaution

Concernant l’utilisation du produit, il est important :

  • D’ouvrir le produit à l’extérieur, pour éviter d’en respirer les vapeurs.
  • De verser le produit dans l’eau et non pas l’inverse en cas d’éventuel dilution afin d’éviter les projections et brûlures.
  • De ne pas mélanger plusieurs produits pour piscine(anti-algue, ajusteur de pH, chlore, javel) dans un même récipient et s’en tenir à un contenant propre et sec par produit car cela peut provoquer un dégagement de vapeurs de chlore (gaz très dangereux) ou réaction explosive.

L’Anses rappelle qu’il est important de respecter les recommandations car de faibles doses de chlore peuvent engendrer une contamination de l’eau par des micro-organismes et une trop forte concentration de chlore peut provoquer des irritations (yeux, nez, gorge, peau) chez les baigneurs.

Lire aussiSanté et produits d’entretien ne font pas bon ménage !

Que faire en cas d’accident ?

Face aux accidents, l’ANSES rappelle les principaux comportements à avoir  :

  • En cas de projection de produits dans les yeux, il faut les maintenir ouverts sous un filet d’eau tiède pendant environ 10 minutes et les porteurs de lentilles de contact doivent immédiatement les retirer.
  • En cas de contact prolongé avec la peau, il faut rincer immédiatement et abondamment la peau pendant environ 10 minutes.
  • En cas d’inhalation de vapeurs, il faut mettre rapidement la personne intoxiquée à l’air libre, en position semi-assise, le buste légèrement incliné.

Il faut immédiatement appeler le SAMU en composant le 15 ou le Centre antipoison de la région où l’événement s’est produit en cas de persistance d’irritation respiratoire (toux, irritation des voies aériennes…), oculaires, cutanée ou difficulté respiratoire.

Lire aussiL’Anses lève le voile sur les purificateurs d’air !

Alexana.A, Journaliste Scientifique

– Désinfectants pour piscines et spas : respecter les précautions d’emploi. ANSES. Consulté le 7 Juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.