DMP (Dossier Médical Partagé) : mode d’emploi !

Nov 27, 2018 par

Début novembre 2018, le DMP, pour Dossier Médical Partagé, a été élargi à l’ensemble de la population française, dans l’objectif d’améliorer la prise en charge et la coordination des soins. Santé Sur le Net vous informe sur cet outil, véritable carnet de santé numérique pour chaque Français et sur le mode d’emploi pour créer votre DMP.

DMP

Un carnet de santé numérique pour tous

Pour une meilleure coordination des soins et une optimisation de la prise en charge des patients, les autorités de santé ont conçu le DMP, ou Dossier Médical Partagé. Lancé à l’échelle expérimentale il y a maintenant plus de 10 ans, cet outil a récemment été élargi à l’ensemble de la population française.

Le DMP est un outil pratique, gratuit, confidentiel et sécurisé, qui permet d’accéder directement à différentes informations :

  • L’historique des 24 derniers mois connus par l’Assurance Maladie;
  • Les pathologies et allergies éventuelles ;
  • Les traitements médicamenteux ;
  • Les comptes rendus d’hospitalisations et de consultations ;
  • Les résultats des examens médicaux, comme les radiographies, les échographies ou les scanners.

Ces données sont accessibles aussi bien pour le patient, qui peut ainsi exercer un droit de regard sur les données médicales qui le concernent, que pour les différents professionnels de santé, qui peuvent ainsi mieux prendre en charge la personne, en connaissant ses antécédents et ses traitements.

Des avantages à la fois individuels et collectifs

Le DMP apporte des points positifs à la fois pour le patient et pour les professionnels de santé :

Pour le patient :

  • L’accès à ses données médicales personnelles ;
  • La possibilité d’agir sur son parcours de soins ;
  • Le regroupement de l’ensemble des données médicales ;
  • Un meilleur suivi et une prise en charge optimisée ;

Pour les soignants :

  • Une meilleure coordination des soins ;
  • Un accès direct aux informations médicales en cas d’hospitalisation ou d’urgence ;
  • Un suivi optimal des patients, en particulier pour ceux qui nécessitent un suivi sur le long terme, comme les personnes âgées ou celles atteintes d’une maladie chronique ;
  • Une réduction des risques liés aux interactions médicamenteuses ;
  • Une rationalisation des soins, par exemple en évitant les examens prescrits en double.

De plus, dans les situations d’urgence, le DMP représente un net atout pour la prise en charge par les services de secours. Le médecin régulateur du SAMU pourra ainsi accéder au DMP du patient, de même que tout professionnel de santé, lorsque le patient se trouve confronté à un problème de santé grave.

Comment créer son dossier médical partagé (DMP) ?

En pratique, chaque Français peut désormais créer son DMP, du moment qu’il est rattaché à un régime de Sécurité Sociale. Pour s’inscrire, il existe trois modalités :

  • Se rendre à l’accueil de son organisme d’Assurance Maladie;
  • Aller chez le pharmacien ou chez un professionnel de santé équipé d’un logiciel compatible avec le DMP ;
  • Consulter le site dédié au DMP

Seule la carte vitale est nécessaire pour procéder à l’inscription. Des identifiants de connexion sont communiqués au patient après son inscription pour ses futures connexions au DMP. Bien sûr, la création d’un DMP reste facultative et requiert le consentement du patient.

À savoir ! Pour les mineurs, la création du DMP ne peut actuellement s’effectuer que dans les accueils des organismes d’Assurance Maladie ou chez les professionnels de santé.

Pour plus de facilité, le DMP est accessible sur un site internet dédié, mais aussi grâce à une application spécifique disponible sur smartphone ou tablette. Le patient peut lui-même modifier son DMP, notamment en :

  • Complétant des informations utiles, comme d’anciennes maladies ou des allergies ;
  • En décidant des professionnels de santé qui sont habilités à consulter son DMP : le médecin traitant, certains médecins spécialistes, le laboratoire d’analyses biologiques, les établissements de santé, le pharmacien, etc.

A noter ! Tous les professionnels de santé choisis par le patient n’ont pas accès à l’ensemble des informations. En fonction de leur spécialité, certains soignants n’ont qu’un accès partiel au DMP.

Grâce à ce carnet de santé numérique, le patient devient un véritable acteur de son parcours de soins. Créé il y a 14 ans, le DMP s’ouvre aujourd’hui à tous. Jusqu’en 2022, il sera progressivement enrichi, notamment avec un carnet de vaccination et la possibilité d’alimenter le DMP à partir d’objets connectés.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

Dossier Médical Partagé : le service est désormais disponible pour tous. Dossier de Presse. AMELI Santé. 6 novembre 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.