Les dons du sang sont essentiels, même pendant l’épidémie

Mar 24, 2020 par

Pour couvrir l’ensemble des besoins des malades, l’Etablissement Français du Sang (EFS) doit collecter 10 000 dons de sang chaque jour. Et ces besoins ne se sont pas arrêtés avec l’arrivée de l’épidémie de coronavirus en France. L’EFS appelle donc les donneurs à se mobiliser pour continuer de venir donner leur sang pendant cette période de crise sanitaire.

Coronavirus et don du sang

Les dons de sang, qu’il s’agisse des dons de sang total, des dons de plasma ou des dons de plaquettes, permettent chaque année de soigner plus d’un million de patients en France. Les produits sanguins sont utilisés dans trois types de contextes :

  • Des situations d’urgence : une hémorragie du post-partum, un accident, une opération chirurgicale, … ;
  • Des besoins chroniques, en particulier pour les patients atteints de maladies du sang ou de cancers ;
  • La fabrication de médicaments dérivés du sang, utilisés dans le traitement de plus de 200 maladies.

Tous les produits sanguins ont une durée de vie limitée et les besoins ne se sont pas arrêtés avec l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire français. L’EFS appelle donc les donneurs à se mobiliser pour donner leur sang pendant cette période de crise sanitaire.

Sortir pour donner son sang, c’est possible

Début mars 2020, le directeur général de la santé, le Professeur Salomon avait rappelé, dans l’une de ses allocutions, l’importance de poursuivre les collectes de sang en France, en dehors des foyers importants de contamination par le coronavirus.

Les sites de l’EFS ne sont concernés par les mesures de confinement. En effet, les lieux de collectes de sang sont considérés comme des lieux publics vitaux et indispensables. Les collectes sont donc organisées dans de nombreuses communes, même pendant cette période d’épidémie. Pour trouver une collecte proche de son domicile, il suffit de consulter le site de l’EFS.

Les donneurs peuvent sortir de chez eux pour donner leur sang, en remplissant l’attestation officielle. Ils cochent la case d’assistance aux personnes vulnérables et indiquent qu’ils vont donner leur sang. Les donneurs habituels, mais aussi de nouveaux donneurs, peuvent aller donner leur sang, à condition de ne pas présenter de contre-indications au don. En revanche, les personnes présentant des signes d’infection ne peuvent pas donner leur sang.

Mobiliser les donneurs habituels, mais aussi des nouveaux

Pour maintenir la continuité des collectes de sang sur l’ensemble du territoire et assurer la sécurité des donneurs, l’EFS applique strictement les mesures barrière mises en place par les autorités de santé publique :

  • Respecter au moins un mètre de distance avec les autres donneurs et avec le personnel de l’EFS ;
  • Appliquer les gestes barrière avant, pendant et après la collecte.

La poursuite des collectes de sang est essentielle pour prendre en charge l’ensemble des patients français. La mobilisation des donneurs doit se poursuivre durant l’épidémie de coronavirus. Et cette période pourrait permettre à certains de venir donner leur sang pour la première fois !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Information concernant l’infection COVID-19 (à coronavirus : SARS-CoV2). ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. Consulté le 19 mars 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.