Focus sur les aides auditives !

Apr 3, 2019 par

Quelle que soit l’origine d’une perte d’audition, les retombées sur la qualité de vie sont importantes. Le développement des aides auditives et leur accessibilité au plus grand nombre sont essentiels pour préserver le bien-être physique et moral des personnes concernées et de leur entourage.

Aides auditives

Aides auditives et perte d’audition

Avec l’allongement de l’espérance de vie, de plus en plus de personnes âgées ont recours à des aides auditives, lorsqu’elles présentent une perte d’audition. Mais les aides auditives ne s’adressent pas qu’aux séniors. Outre les jeunes atteints de troubles auditifs dès l’enfance, l’évolution du mode de vie, en particulier l’utilisation des casques pour écouter de la musique, est à l’origine d’un nombre croissant de jeunes ayant besoin d’une aide auditive.

Face à cette demande diversifiée et en pleine croissance, le monde des aides auditives s’est considérablement développé depuis quelques années. Découvrons ensemble quelles sont les aides auditives disponibles aujourd’hui.

Du contour d’oreilles jusqu’à la prothèse implantable miniaturisée

L’augmentation des besoins en aides auditives a permis ces dernières années un élargissement considérable des catégories de prothèses auditives proposées aux patients. Tous ces dispositifs ont un mode de fonctionnement commun : ils renferment un microphone qui capte les sons et les convertit en signaux numériques, qui sont, après amplification, transmis à l’oreille par un écouteur.

Les différents types d’aides auditives se distinguent par leur aspect et leur taille :

  • Les contours d’oreilles, les plus anciennes aides auditives disponibles, dont l’écouteur peut être placé à l’extérieur ou à l’intérieur du conduit auditif (écouteur déporté). Ces dernières années, ces dispositifs se sont beaucoup miniaturisés et sont donc mieux perçus par les patients.
  • Les prothèses intra-auriculaires, beaucoup plus discrètes, sont moulées sur mesure et insérées directement dans le conduit auditif. Mais certains patients ont du mal à les supporter, ressentant en permanence une sensation d’oreille bouchée.
  • Des aides auditives peuvent être intégrées dans les lunettes de vue, pour les patients portant en permanence des lunettes.
  • Les aides auditives intra-auriculaires profondes sont insérées profondément dans le conduit auditif, au niveau de la partie osseuse, pour être totalement invisibles. Elles ne peuvent pas être retirées la nuit et sont donc portées en permanence pendant 3 mois, avant d’être remplacées par l’audioprothésiste.
  • Les implants cochléaires sont généralement réservés aux patients jeunes ou aux personnes atteintes de surdité sévère. Il s’agit d’un dispositif de stimulation du nerf auditif grâce à des électrodes spécifiques. Une rééducation auditive est systématiquement prescrite après la pose de l’implant.

À savoir ! En fonction de l’âge et du handicap du patient, une prise en charge partielle des aides auditives par l’Assurance Maladie est possible. La prise en charge peut également concerner les accessoires et les frais d’entretien. Les organismes complémentaires peuvent aussi assurer une prise en charge. Dans tous les cas, il est important de se renseigner sur la prise en charge auprès de la Caisse d’Assurance Maladie et de l’audioprothésiste.

Grâce au développement des nouvelles technologies, les aides auditives de nouvelle génération sont souvent connectées et peuvent ainsi être reliées grâce à la technologie Bluetooth avec différents appareils (le téléphone, la télévision, la radio, les ordinateurs, les tablettes, …).

A chaque personne, correspond une aide auditive adaptée à sa perte d’audition et à son mode de vie. Les conseils d’un audioprothésiste sont essentiels pour guider les personnes dans le choix de la meilleure aide auditive, celle qui lui permettra de vivre au maximum comme avant le problème auditif.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Différents types d’aides auditives. Audition Conseil. Consulté le 2 avril 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.