Journée nationale de l’Audition : mobilisation de plus de 3000 professionnels de santé

Mar 13, 2019 par

La perte auditive touche environ 6 millions de personnes en France, il s’agit d’un handicap largement répandu et qui pose énormément de contraintes. Le jeudi 14 mars 2019 aura lieu la 22ème édition de la Journée nationale de l’Audition. A cette occasion, les experts scientifiques et médicaux de l’Association JNA (Journée Nationale de l’Audition) mobilisent partout en France, les professionnels de la santé pour un meilleur dépistage des patients, et une meilleure prise en charge.

JN-audition

L’audition : la clé d’une meilleure vie sociale

L’audition est au cœur de la santé. Malheureusement, beaucoup de Français n’en ont pas suffisamment conscience. En effet, 2 Français sur 3 n’auraient jamais réalisé de bilan auditif complet.

La perte auditive peut se manifester pour plusieurs raisons. Elle peut être progressive, et notamment liée au vieillissement naturel (presbyacousie), brutale, ou être présente dès la naissance (surdité congénitale) en raison d’une malformation ou d’un défaut génétique.

Une bonne audition contribue à de meilleures performances intellectuelles, que ce soit dans le domaine scolaire ou professionnel et à une meilleure vie sociale. Elle permet de communiquer et de dialoguer avec son entourage et être averti des dangers.

Un perte d’audition progressive peut mettre du temps à se faire remarquer. En effet, l’être humain s’adapte inconsciemment pour continuer à comprendre au maximum son interlocuteur. D’où l’intérêt d’un dépistage.

A l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, l’Association JNA mobilise partout en France les professionnels de santé afin d’organiser une vaste campagne de dépistage de l’audition.

Plus de 3000 professionnels de santé réunis pour la cause

Au cours de cette 22e édition, plus de 3 000 acteurs de santé se mobilisent pour faciliter l’accès au dépistage gratuit de l’audition.

Parmi les professionnels de santé, on retrouve :  les médecins ORL (Oto-Rhino-Laryngologie), les audioprothésistes, les médecins du travail, les Services de santé au travail.

Les mairies, les associations, les écoles, les universités apporteront également leur soutien dans les procédures de sensibilisation et de dépistage par les professionnels de l’audition.

Les données statistiques de ces tests seront utilisées pour la réalisation d’une cartographie de l’audition en France. C’est un bon moyen de démontrer l’enjeu sanitaire et social lié à la perte d’audition au sein de la population.

L’association JNA invite ainsi les autorités à mettre en place une vigilance sanitaire.  Certes, l’audition et ses troubles n’augmentent pas le taux de mortalité, mais entraînent une dégradation rapide des fonctions cognitives qui serait responsable d’une augmentation des risques de déclin cognitif et ainsi une perte d’autonomie.

Alexana A., Journaliste Scientifique


Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.