La sévérité de la grippe dictée par notre année de naissance ?

Nov 19, 2017 par

En France, durant la phase épidémique, la grippe saisonnière touche chaque année en moyenne 2,5 millions de personnes et entraîne 5 décès par jour. La sévérité de la grippe pourrait-elle être influencée par notre année de naissance ? Une récente étude américaine a étudié cette hypothèse.

famille souffrant de la grippe : importance de son année de naissance

Grippe saisonnière et année de naissance

La grippe saisonnière est due à une infection par le virus influenza. Mais, derrière ce virus, se cache en fait une multitude de souches virales (variétés) qui provoquent toutes la grippe, avec des formes plus ou moins sévères.

Les virus grippaux sont en perpétuelle évolution et chaque année une ou plusieurs souches virales émergent et causent l’épidémie annuelle de grippe saisonnière. Pour les classer, les spécialistes utilisent leur origine géographique et leur année d’isolement. Cette importante diversité du virus influenza explique pourquoi il est possible de contracter la grippe plusieurs fois au cours de la vie et pourquoi il est indispensable d’être vacciné chaque année pour être protégé.

Depuis sa naissance, chaque personne a été en contact avec plusieurs souches grippales, qu’elle ait ou non développé un épisode de grippe. En fonction de notre année de naissance, et donc des souches grippales auxquelles nous avons été exposés, sommes-nous plus ou moins immunisés contre la grippe ? Cette question a été posée par des chercheurs américains qui ont tenté d’y répondre au travers d’une vaste étude.

Lire aussiGrippe saisonnière

Une grippe plus sévère en fonction de notre année de naissance

Une récente étude américaine s’est penchée sur deux souches de grippe aviaire, afin de déterminer si notre année de naissance pourrait avoir un impact sur la sévérité de la grippe que l’on contracte : H5N1, responsable d’une épidémie sévère durant l’hiver 2005-2006 et H7N9, responsable d’une épidémie sévère en 2013. Les chercheurs ont compilé près d’un siècle de données, entre 1918 et 2015, issues de six pays orientaux. Pour chaque année, ils ont analysé la souche de grippe responsable de l’épidémie et les tranches d’âge des personnes touchées par la grippe.

À savoir ! La nomenclature HxNx des souches grippales est basée sur la structure de deux composés du virus : N pour Neuraminidase (une protéine virale) et H pour Hémagglutinine (une protéine située à la surface du virus). Un numéro est ensuite attribué pour chaque nouvelle forme de protéine découverte.

Grâce à cette analyse, certaines souches grippales se révèlent présentes sur de longues périodes. Ainsi la souche H1N1 prédomine de 1918 à 1957, tandis que la souche H3N2 prend le relais à partir de 1968. La souche H7N9 touche surtout les personnes nées avant 1950, alors que la souche H5N1 atteint préférentiellement les personnes nées aux environs de 1968.

Les résultats de l’étude montrent que la sévérité des symptômes grippaux dépend de la première infection grippale au cours de la vie. Ce phénomène expliquerait pourquoi certaines classes d’âge sont plus impactées par telle ou telle souche grippale. Ainsi, en 2015-2016, les enfants de moins de 15 ans ont été plus touchés par la grippe que les personnes âgées.

Lors de la première infection, le système immunitaire développe une immunité contre la souche grippale responsable. Cette immunité pourrait conditionner la sévérité des symptômes de la grippe pour le reste de la vie. Dès lors, l’organisme dispose d’une certaine protection lorsqu’il est exposé à une souche grippale proche de la première. Les chercheurs estiment que cette protection pourrait réduire le risque de grippe sévère de 75% et le risque de décès de 80% en cas d’infection par une souche proche. En revanche, l’organisme n’est pas ou très peu protégé si la souche grippale est très éloignée de la première et le risque de développer une forme grave de la grippe est majoré.

Si l’année de naissance semble être un facteur déterminant dans la gravité des symptômes grippaux, il reste à déterminer l’impact des programmes actuels de vaccination sur le développement et le maintien de l’immunité contre la grippe.

Tucky : un thermomètre pour suivre la température des enfants la nuit

Une fièvre élevée est l’un des principaux symptômes de la grippe. Mais comment surveiller la température des jeunes enfants, la nuit, sans perturber leur sommeil ou celui des parents ? Un nouveau thermomètre connecté couplé à une application mobile, Tucky, pourrait résoudre ce problème.

Destiné aux enfants de 0 à 7 ans, il permet de mesurer à distance et en continu la température d’un ou plusieurs enfants simultanément. En cas de forte fièvre, les parents sont immédiatement alertés. Reconnu dispositif médical, il est portatif, rapide à installer et intuitif. Le thermomètre connecté, de seulement 7 mm d’épaisseur, se positionne comme un patch sous l’aisselle de l’enfant grâce à un adhésif double face biocompatible (sans risque pour la peau de l’enfant). Il est relié par bluetooth à l’application disponible sur tablette ou smartphone.

Cette application correspond à un carnet de santé numérique de l’enfant, sur lequel les parents peuvent intégrer les heures de prise des médicaments, les vaccins, les heures de sieste et de coucher, etc. Tucky informe également les parents de la position de l’enfant dans son lit (sur le ventre, sur le dos, ou sur le côté).

Ce thermomètre et son application sont commercialisés dans les pharmacies et certains magasins de puériculture.

Estelle B., Docteur en Pharmacie


– Gostic et al. Potent protection against H5N1 and H7N9 influenza via childhood hemagglutinin imprinting. 2016. Science. 2016 Nov 11;354(6313):722726. DOI: 10.1126/science.aag1322.
– eTakesCare. Communiqué de Presse. Lancement de Tucky. 7 novembre 2016.
– INVS. Santé Publique France. Suivi de la grippe saisonnière. Consulté le 16 janvier 2017.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.