Et si les futures grossesses devenaient connectées ?

Jun 12, 2018 par

Après le suivi du diabète, du rythme cardiaque, des apnées du sommeil… le bracelet connecté promet désormais d’informer les femmes sur leur fertilité et le déroulement de leur grossesse. Comment fonctionne ce bracelet et quels sont ses intérêts ?

jeune couple regardant une tablette - bracelet connecté

Comment un bracelet connecté mesure la fertilité ?

L’entreprise zurichoise Ava, qui développe un bracelet connecté de suivi de fertilité et de grossesse, a récemment fait parler d’elle suite à une levée de fonds importante. Ces fonds permettront notamment la mise au point d’un programme de suivi de grossesse à complications grâce à des technologies connectées.

La start-up suisse spécialisée dans les technologies médicales a lancé son bracelet connecté de suivi de fertilité en Suisse et en Allemagne puis sur le marché français dès mars 2017.

Des capteurs recueillent, la nuit, des données liées à neuf paramètres physiologiques différents et les transmettent à un algorithme qui calcule la période la plus fertile. Chaque matin, le bracelet est à synchroniser avec son application mobile.

À savoir ! La période la plus fertile ne correspond pas au jour précis de l’ovulation (expulsion de la gamète femelle, l’ovule, par l’ovaire dans les trompes de Fallope). Une femme est fertile en moyenne 6 jours par cycle et cette période se termine le jour même de l’ovulation car une fois libéré par l’ovaire, l’ovule ne peut survivre que 12 à 24h. Il est donc plus logique que les spermatozoïdes (gamètes mâles) soient présents dans les trompes, avant l’ovulation ou au même moment que l’ovulation, pour augmenter les chances de procréer. De plus, selon la qualité des spermatozoïdes, ces derniers peuvent vivre quelques heures jusqu’à quatre à cinq jours dans les trompes.

Les 9 paramètres physiologiques mesurés par le tracker Ava sont :

  • La température cutanée ;
  • Le rythme respiratoire et cardiaque ;
  • La perfusion (approvisionnement des tissus en sang) ;
  • La période de sommeil léger et sommeil profond (mesurer en fonction de l’agitation nocturne) ;
  • Bio-impédance ;
  • Perte de chaleur ;
  • Durée et qualité du sommeil.

À savoir ! La bio-impédance permet de mesurer la résistance des tissus grâce à l’envoi de courant électrique de très faible intensité. Pour le bracelet connecté, ce paramètre fournit des informations sur la qualité de la peau (hydratation et de transpiration) qui est directement lié aux quantités d’hormones sexuelles circulantes (progestérone et œstrogène).

La société a testé pendant une année, à l’Hôpital Universitaire de Zurich, son bracelet connecté. Bilan ? Il détecte le moment précis de 5,3 jours de fertilité par cycle avec une fiabilité de 89 %.

Les résultats des études ont identifié de multiples paramètres physiologiques en corrélation avec l’augmentation de l’œstrogène qui précède l’ovulation et avec l’augmentation de la progestérone qui suit l’ovulation.

Un autre changement physiologique important est à noter : la fréquence du pouls au repos est plus grande pendant la période fertile comparativement à la période menstruelle avec un écart moyen de 2,1 battements par minute.

À savoir ! Le cycle hormonal de la femme est composé de deux parties et dure 28 jours. La première partie du cycle est la phase folliculaire qui dure 10 jours (du 4ème au 14ème jour) et qui débute à la fin des règles (qui durent environ 4 jours) pour aboutir à l’ovulation. Elle s’accompagne de sécrétion d’œstrogènes par les follicules de l’ovaire. Ensuite, après l’ovulation, c’est la phase lutéale ou proliférative pendant laquelle la progestérone est sécrétée. Cette phase s’interrompt par la survenue des règles.

Cependant, il est nécessaire de rester prudent quant à l’utilisation de ce bracelet : son fabricant précise que son efficacité n’est pas démontrée chez les femmes souffrant de troubles hormonaux qui affectent le cycle d’ovulation.

De plus, l’utilisation de ce bracelet ne se substitue pas à une consultation chez un spécialiste si vous souffrez d’infertilité.

Quels intérêts pour le suivi de grossesse ?

Pendant la grossesse, le bracelet est le même que celui utilisé pendant le suivi du cycle menstruel. Il permet donc de mesurer les changements au cours des neuf mois de grossesse : la qualité de sommeil, le stress physiologique provoquée par les variations des taux d’hormones, la fréquence de pouls au repos et la prise de poids.

Ces données permettront de modifier, au besoin, votre hygiène de vie pendant la grossesse.

Des études ont montré que la température corporelle et le pouls augmentent pendant la grossesse. Il est donc intéressant de voir comment le corps s’adapte aux changements pendant cette période.

Dernières précisions : ces types de bracelets sont uniquement pour usage personnel hors cadre médical et ne se substitue aucunement aux examens médicaux à réaliser pendant la grossesse.

Julie P. Journaliste scientifique

– Ava, fabricant d’un bracelet connecté de fertilité, lève 30 millions de dollars. Le Temps. A. Seydtaghia. Consulté le 11 juin 2018.
– Suivi de votre période fertile. Ava.fr. Consulté le 11 juin 2018.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.