Les jeunes enfants face au confinement

Apr 17, 2020 par

Tous les enfants sont actuellement confinés en France. S’il est possible d’expliquer la situation aux plus grands, comment réagir avec les plus jeunes ? Quels mots et quelles attitudes adopter ? Quelles peuvent être leurs réactions face à une situation aussi exceptionnelle ? Une directrice et des institutrices d’une école maternelle (Paris, XVe arrondissement) ont répondu aux questions de Santé Sur le Net sur ce sujet.

confinement-enfant-2

Le confinement expliqué aux plus jeunes

Parler du confinement et de la situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 peut paraître moins évident avec un jeune enfant qu’avec un enfant plus grand ou un adolescent : « En permanence, il faut adapter le vocabulaire à l’âge des enfants. Même très jeunes, les enfants sont capables de comprendre ce que leurs parents leur expliquent. Et une explication avec des mots simples évite qu’ils imaginent des réponses totalement erronées. Expliquer la situation est donc indispensable ».

Faut-il tout dire, ou au contraire ne donner qu’une partie des informations pour ne pas inquiéter les enfants ? Là encore, les professionnelles sont unanimes : « Les enfants, même jeunes, ont besoin de comprendre pourquoi ils ne vont plus à l’école, pourquoi ils ne peuvent plus voir leurs copains, ni sortir jouer dehors. Les parents doivent leur expliquer le virus, l’épidémie, l’absence de traitement et donc la nécessité du confinement, seul moyen dont nous disposons actuellement pour faire face à l’épidémie ».

La vie continue … malgré le coronavirus

Pour autant, le coronavirus ne doit pas devenir le principal sujet de conservation au sein de la famille : « Tout est une question d’équilibre. Il est important d’aborder chaque changement dans l’organisation de la vie quotidienne et de répondre aux questions que les enfants se posent. L’évolution de la situation doit être expliquée au fur et à mesure, sans qu’elle devienne le seul sujet de préoccupation. Dans tous les cas, la vie continue. De plus, il faut s’adapter à chaque enfant. Certains ont besoin d’en parler plus que d’autres… ».

Sur internet, circulent différents supports et outils pour aider les parents à aborder la question de l’épidémie et du confinement : « Les dessins, les bandes dessinées et autres supports visuels peuvent aider les enfants à mieux comprendre ce qui se passe. Aborder la situation de manière ludique peut aussi être moins stressant pour eux. Dans tous les cas, il faut éviter de regarder les journaux télévisés en présence des enfants, car ni le vocabulaire, ni les images ne sont adaptées à leur âge ».

S’adapter aux particularités de chaque famille

Comme pour les parents, le confinement est pour les enfants une expérience inédite : « Le comportement de certains enfants peut changer (humeur, sommeil, appétit, agitation, …), un signe que la situation les déstabilise. Les parents doivent autant que possible mettre des mots sur chaque changement. Dans la mesure du possible, il est important de conserver un rythme de vie régulier, pour que les enfants aient toujours des repères. Même à la maison, il faut se lever, s’habiller, déjeuner, … Les parents peuvent alterner des périodes d’activités encadrées (ateliers, continuité pédagogique, jeux, …) et des périodes de temps libre, où l’enfant peut faire preuve d’autonomie et d’imagination ».

Le confinement peut aussi être un moment privilégié pour passer des moments ensemble, en particulier pour les parents qui peuvent rester à la maison avec leurs enfants. Face à cette situation inédite et extraordinaire pour tout le monde, parents et enfants s’adaptent ensemble : « Chaque famille fait comme elle peut et comme le sent, en fonction des besoins et des réactions de chacun. Il n’existe pas de recette universelle. L’important est d’écouter son enfant et de répondre au mieux à ses besoins ».

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Interviews d’une directrice d’école maternelle et de deux enseignantes d’une école maternelle de Paris. Interviews réalisées entre le 9 et le 16 avril 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.