Acné : un nouveau traitement prometteur !

Aug 25, 2018 par

Pathologie cutanée très fréquente, l’acné est aujourd’hui couramment traitée par voie externe grâce à des molécules appelées rétinoïdes. Une étude récemment publiée dans le British Journal of Dermatology révèle qu’un nouveau traitement, le trifarotène, pourrait avoir un meilleur profil d’efficacité et de sécurité que les rétinoïdes classiques.

un nouveau traitement contre acné

L’acné et ses traitements

Considérée à tort comme une pathologie de l’adolescence, l’acné touche pourtant une femme sur deux ainsi que les hommes adultes. Il s’agit donc d’une pathologie cutanée très fréquente.

Plusieurs médicaments en usage externe peuvent être prescrits contre l’acné, sous forme de crèmes, de pommades ou de gels. Parmi eux, on distingue les rétinoïdes topiques. Il s’agit de dérivés de la vitamine A qui ciblent les récepteurs de l’acide rétinoïque.

À savoir ! Les rétinoïdes topiques sont indiqués dans l’acné avec comédons et microkystes, inflammatoire ou non.

Trois médicaments sont aujourd’hui disponibles en France :

  • La trétinoïne 0.05%, seule ou associée avec l’érythromycine (antibiotique local)
  • L’isotrétinoïne, seule ou associée avec l’érythromycine
  • L’adapalène, seul ou associé avec le peroxyde de benzoyle (antiseptique local)

À savoir ! Ces traitements sont formellement contre-indiqués pendant la grossesse et ne peuvent donc pas être prescrits chez une femme en âge de procréer sans contraception efficace. Si une grossesse est découverte au cours du traitement, celui-ci doit être immédiatement arrêté.

Les  rétinoïdes sont généralement plus efficaces en association avec un autre médicament que seuls. Dans ce contexte, une nouvelle étude révèle les atouts d’un traitement expérimental prometteur. Il s’agit d’un rétinoïde de 4e génération, appelé trifarotène.

Trifarotène : un nouveau traitement prometteur contre l’acné

Cette étude, publiée dans le British Journal of Dermatology, présente les atouts d’un traitement prometteur contre l’acné : le trifarotène, rétinoïde de 4è génération, développé par les laboratoires Galderma.

À savoir ! Le trifarotène est un rétinoïde de 4è génération. Contrairement aux rétinoïdes déjà existants qui ciblent plusieurs récepteurs de l’acide rétinoïque, le trifarotène est dirigé contre un seul récepteur de l’acide rétinoïque.

Les scientifiques en charge de cette étude ont découvert que sa capacité puissante et sélective conférait au trifarotène un meilleur profil d’efficacité et de sécurité que les autres rétinoïdes existants et moins sélectifs.

L’équipe de chercheurs a ainsi démontré :

  • L’efficacité pharmacologique du trifarotène in vivo et in vitro sur des prélèvements de peau humaine.
  • Une action à faible concentration pour une activité forte au niveau de la peau.
  • Des effets secondaires potentiellement réduits.

« Le trifarotène active des voies biologiques qui, collectivement, devraient induire une forte efficacité clinique dans l’acné », explique le Dr Johannes Voegel, du département recherche et Développement de Galderma France.

Ce nouveau traitement se révèle prometteur pour les patients acnéiques, notamment ceux souffrant d’acné sur des surfaces de peau importantes :

« Comme la molécule est rapidement éliminée de la circulation sanguine, elle devrait se révéler particulièrement utile pour traiter de grandes surfaces de peau, dont le dos et la poitrine, chez les patients acnéiques ».

Gageons que ce nouveau traitement améliorera le quotidien et l’estime de soi de nombreux acnéiques !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Investigational treatment for acne appears promising in laboratory studies. Science Daily. Consulté le 6 Juillet 2018
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.