Le 2 avril sera la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

Actualités Neuro / Psy (enfant) Neurologie

Rédigé par Estelle B. et publié le 31 mars 2022

Selon les dernières estimations, 700 000 personnes en France seraient touchées par un trouble du spectre de l’autisme. Même si les recherches scientifiques ont permis des avancées importantes ces dernières années, certains aspects de l’autisme restent encore inconnus. A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme qui aura lieu le 2 avril, Santé Sur le Net revient sur la stratégie nationale déployée par le gouvernement et fait le point sur l’état actuel des connaissances.

journée mondiale autisme

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

Pour mieux faire face à l’autisme et aux troubles du spectre de l’autisme, les chercheurs ont multiplié les études au cours des deux dernières décennies. Pourtant, il reste, encore aujourd’hui, des zones d’ombre sur les causes de ces troubles et les mécanismes physiopathologiques impliqués. L’origine des troubles du spectre de l’autisme apparaît multifactorielle et pourrait combiner :

  • Une vulnérabilité génétique ;
  • L’exposition à certains facteurs environnementaux (exposition aux écrans, âge des parents, sexe, prise de certains traitements …). Certains restent en cours d’évaluation.

L’autisme appartiennent à un ensemble plus large de troubles neurodéveloppementaux qui comprennent par ailleurs :

Une stratégie nationale 2018-2022

Pour mieux faire face à ces différents troubles et mieux accompagner les personnes concernées et leurs familles, le gouvernement a déployé une stratégie nationale autisme au sein des troubles neurodéveloppementaux 2018-2022, basée sur cinq engagements :

  • Développer la recherche sur l’autisme ;
  • Diagnostiquer précocement les troubles du neurodéveloppement chez l’enfant ;
  • Mieux scolariser les enfants autistes ;
  • Soutenir les familles et reconnaître leur statut d’expert ;
  • Favoriser l’autonomie des adultes, notamment en matière de citoyenneté.

Cette stratégie, déployée depuis 2018 sur plus de 100 mesures différentes, est soutenue financièrement par l’Etat à la hauteur de près de 400 millions d’euros pour mieux accompagner les personnes souffrant d’autisme.

Sensibiliser le public, mais aussi les professionnels

Cette stratégie nationale verra son terme au cours de cette année 2022, avec la perspective d’une nouvelle stratégie à l’horizon 2023. Pour suivre l’évolution de cette stratégie nationale, des points d’étape ont été réalisés chaque année, en parallèle d’une étude d’impact menée auprès des personnes et familles concernées. Cette étude d’impact interroge sur différents aspects de la vie avec l’autisme :

  • La petite enfance ;
  • La scolarisation ;
  • La vie à l’âge adulte ;
  • Le soutien aux familles ;
  • La formation des professionnels ;
  • La qualité de vie des personnes et des familles.

Près de 14 000 personnes ont répondu à l’étude 2020-2021. Et, les résultats de l’étude 2021-2022 devraient être connus sous peu.  Ainsi, la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme sera l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement de la stratégie nationale et d’envisager les fondements de la stratégie suivante. Elle permettra également de mieux sensibiliser et informer le grand public comme les professionnels (professionnels de la santé, de la petite enfance ou du secteur médico-social) sur les troubles du neurodéveloppement.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– La stratégie nationale autisme et troubles du neuro-développement. handicap.gouv.fr. Consulté le 30 mars 2022.
– 2 avril : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. presse.inserm.fr. Consulté le 30 mars 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.