Le virus de la polio détecté dans les eaux usées londoniennes

Actualités Maladies infectieuses

Rédigé par Alexia F. et publié le 4 juillet 2022

Le virus de la polio a récemment été détecté dans des eaux usées à Londres. Maladie infectieuse grave et contagieuse, elle fait l’objet d’une vigilance fine en Europe. Cette détection serait liée au type de vaccin utilisé au Royaume-Uni. Explication.

vaccination contre la polio

La polio, qu’est-ce que c’est ?

La poliomyélite est une pathologie infectieuse grave et très contagieuse. Le poliovirus en est responsable, il affecte le système nerveux. Ainsi, il peut aboutir, en quelques heures, à une paralysie totale. Ce virus se transmet par voie féco-orale, par l’intermédiaire d’eaux ou d’aliments contaminés.

La polio touche majoritairement les enfants de moins de 5 ans. Son évolution est très variable. En effet, elle peut se présenter sous une forme asymptomatique ou provoquer une méningite ou une paralysie. Par ailleurs, dans 1 cas sur 20, elle provoque des séquelles durables et très graves.

Bien qu’il n’existe aucun traitement, les mesures de prévention reposant sur l’hygiène et la vaccination ont permis de réduire de plus de 99% l’incidence de la polio à l’échelle mondiale.

Le point sur la situation en Angleterre

Ce mercredi 22 juin, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a confirmé la détection de poliovirus dérivés d’un vaccin dans une station d’épuration localisée à Londres. Cette dernière draine un bassin d’une population de 4 millions de personnes.

Le poliovirus dérivé d’un vaccin est une souche atténuée, initialement incluse dans un vaccin anti poliomyélite oral. Ce virus peut évoluer par des mutations génétiques au fil de temps jusqu’à devenir une forme virulente. Excrété dans les selles des personnes contaminées, il peut alors se transmettre aux personnes qui ne sont pas correctement vaccinées contre la polio. Ainsi, la maladie peut se transmettre essentiellement dans des pays utilisant le vaccin oral.

A ce jour, aucun cas de paralysie a été détecté en Angleterre. De plus, les autorités considèrent que la risque de diffusion est faible, avec une couverture vaccinale estimée à 86,6%.

Le virus de la polio sous contrôle en France

Qu’en est-il de la France ? Dans l’Hexagone, la vaccination contre la polio ne repose pas que le même principe que celle pratiquée au Royaume-Uni. En effet, elle se base sur l’utilisation d’un virus inactivé, qui ne présente pas le risque d’évolution du vaccin oral.

Par ailleurs, la couverture vaccinale en France est très forte, avec 99% de la population vaccinée. En effet, le vaccin contre la polio était obligatoire pour les moins de 12 ans jusqu’en 2018. Depuis, il est obligatoire chez les nouveau-nés. Cette excellente couverture vaccinale en France est rassurante et nécessite d’être maintenue et homogène sur l’ensemble de la population.

Pour autant, une très grande vigilance vis-à-vis d’une possible réintroduction du poliovirus est nécessaire et mise en place par Santé Publique France. En effet, les foyers endémiques situés au Pakistan et en Afghanistan persistent.

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Détection du virus de la polio dans les eaux usées en Angleterre : analyse de Santé publique France. santepubliquefrance.fr. Consulté le 4 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.