Quels sont les symptômes du bébé secoué ?

21 mai 2021 par

Les symptômes du bébé secoué sont faciles à identifier. Ce syndrome frappe chaque année plusieurs centaines d’enfants en France. Une forme de maltraitance aux conséquences parfois gravissimes. Voici les principaux signes d’alerte à retenir pour agir le plus vite possible et ainsi limiter les risques de séquelles irréversibles.

symptômes du bébé secoué

Les symptômes du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué est une forme particulière de maltraitance qui engendre un traumatisme crânien, lorsqu’un adulte secoue violemment un nourrisson ou un jeune enfant. Plus l’enfant est jeune, plus les conséquences peuvent être gravissimes, plus les lésions cérébrales et les symptômes du bébé secoué sont importantes :

  • Un hématome sous-dural directement lié au traumatisme crânien ;
  • Des hémorragies au niveau de la rétine ;
  • Des lésions oculaires parfois à l’origine d’une déficience visuelle ;
  • Des lésions neurologiques provoquant des séquelles graves et parfois irréversibles, telles que :
    • Un retard de développement psychomoteur ;
    • Des convulsions ;
    • Des troubles du comportement ;
    • Une paralysie ;
  • Le décès de l’enfant dans les situations les plus graves.

Des pleurs inexpliqués et prolongés sont souvent à l’origine du secouement de l’enfant. Si les lésions cérébrales peuvent s’accumuler au fur et à mesure des épisodes de secouement, le danger est présent dès le premier épisode. Il est donc capital de savoir reconnaître les symptômes du bébé secoué pour agir immédiatement.

Symptômes du bébé secoué : ceux qui doivent alerter

D’abord il faut savoir que tous les bébés et les jeunes enfants peuvent présenter un syndrome du bébé secoué, quel que soit leur âge. Néanmoins, les conséquences sont généralement plus graves chez les nourrissons, et plus particulièrement chez les enfants nés prématurément. Le secouement peut être le fait de l’un des deux parents, mais aussi de proches de la famille ou encore d’une personne ayant la garde de l’enfant.

Les dix symptômes du bébé secoué à connaître (révélateurs d’une atteinte neurologique) :

  • Une somnolence inhabituelle ;
  • Des troubles de la conscience (par exemple une perte de connaissance) ;
  • Une perte du tonus musculaire ;
  • Une rigidité du corps ou d’un membre ;
  • Des convulsions ou des mouvements anormaux ;
  • Des troubles respiratoires, par exemple des pauses respiratoires ou une gêne pour respirer ;
  • Une perte d’appétit ou un refus de s’alimenter ;
  • Des vomissements inexpliqués ;
  • Un comportement inhabituel (absence de sourire, pleurs inhabituels, irritabilité) ;
  • Des problèmes au niveau des yeux (mouvements anormaux des yeux, asymétrie des pupilles, …).

Tous ces signes ne sont pas forcément présents chez un même enfant, mais chacun de ces signes doit interpeler.

Une urgence médicale impliquant une prise en charge adaptée

Face à de tels symptômes et au moindre doute, il faut immédiatement consulter un médecin ou emmener l’enfant aux urgences pédiatriques. Une prise en charge rapide et adaptée peut permettre de réduire les séquelles du secouement chez l’enfant. Si une personne a conscience d’avoir secoué un enfant, elle doit impérativement et dès que possible emmener l’enfant dans un service de soins pédiatriques.

Savoir ce qu’est le syndrome du bébé secoué et quelles en sont les conséquences est fondamental pour mieux prévenir cette forme de maltraitance. Les jeunes parents et les professionnels de la petite enfance sont parfois confrontés à des pleurs incontrôlables de l’enfant. Savoir que tous les bébés pleurent, pouvoir garder son calme, savoir appeler à l’aide, … sont autant de conseils qui peuvent éviter un drame. Le numéro d’Allô Enfance en danger, le 119, est à retenir pour appeler avant de craquer !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Syndrome du bébé secoué. ameli.fr. Consulté le 10 mai 2021.
– Ce que tout parent doit savoir sur le syndrome du bébé secoué. hopitalpourenfants.com. Consulté le 10 mai 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.