L’indication d’une 3ème dose vaccinale contre la Covid-19 élargie

17 novembre 2021 par

Depuis le 6 octobre 2021, les professionnels de santé accompagnant les individus de plus de 65 ans et les personnes fragiles peuvent prétendre à une 3ème dose vaccinale de rappel. Quelles sont les conditions requises pour être éligibles et quelles en sont les modalités ? Santé Sur Le Net vous répond.

3ème dose vaccinale pour les personnes agées

3ème dose vaccinale : les personnes concernées

Suite aux recommandations préconisées par la HAS (Haute Autorité de Santé), la campagne de rappel du vaccin contre la Covid-19 a commencé en France le 1er septembre dernier.

Les populations concernées par cette campagne de vaccination sont les suivantes :

  • Les résidents des unités de soin de longue durée et Ehpad
  • Les séniors âgés de plus de 65 ans, avec une priorité pour les plus de 80 ans
  • Les personnes à risque de présenter une forme grave de la maladie
  • Les personnes présentant une immunosuppression sévère (qui ont déjà reçu trois doses vaccinales et en recevront donc une 4ème)
  • Les individus ayant bénéficié du vaccin Janssen : un vaccin à ARNm est recommandé 4 semaines après la primovaccination.

Par ailleurs, depuis le 6 octobre 2021, l’HAS préconise la réalisation d’une 3ème dose également pour :

  • Les professionnels de santé et tout salarié opérant dans le secteur de la santé ou médico-social, les aides à domicile accompagnant les personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire, les pompiers
  • Les proches > 18 ans de patients immunodéprimés

Il convient de noter qu’au cours de son allocution du 9 novembre 2021, le Président Emmanuel Macron a déclaré qu’à partir de décembre, une campagne de rappel sera organisée pour les personnes âgés de 50 à 64 ans.

Quels vaccins ?

Un vaccin à ARNm sera administré pour ce rappel : Pfizer-BioNTech, ou Moderna (si âge > 30 ans). L’administration sera effectuée 6 mois après schéma vaccinal complet (ou 4 semaines après l’injection unique de Janssen).

Qu’en est-il du passe sanitaire ?

Une dose de rappel sera obligatoire à partir du 15 décembre 2021, pour les individus de plus de 65 ans et ceux vaccinées antérieurement par le vaccin Janssen, pour assurer la validité du passe sanitaire. En l’absence d’administration de la dose de rappel dans les délais impartis (6 mois + 5 semaines suite à la dernière injection pour les personnes de plus de 65 ans, deux mois après l’injection de la dose de vaccin Janssen), le QR code sera désactivé systématiquement.

La vaccination antigrippale recommandée par la HAS

Pour éviter tout retard à la vaccination antigrippale, assurer une bonne couverture vaccinale, et simplifier le parcours d’accès aux vaccins, la HAS suggère de réaliser l’administration concomitante des vaccins contre la Covid-19 et contre la grippe saisonnière.

Dans tous les cas, il ne faut méconnaître la nécessité de maintenir également un haut niveau d’observance quant au respect des mesures barrières, y compris en cas de vaccination complète.

Yasmine B., rédactrice scientifique

Sources
– Vaccin contre le Covid-19 : qui est concerné par la dose de rappel ? service-public.fr. Consulté le 16 novembre 2021.
– Covid-19 : la HAS élargit le périmètre de la dose de rappel. has-sante.fr. Consulté le 16 novembre 2021.
– Covid-19 : la HAS précise les populations éligibles à une dose de rappel de vaccin. has-sante.fr. Consulté le 16 novembre 2021.
Yasmine B.
Rédactrice scientifique
Spécialiste en rédaction médicale, diplômée en biologie médicale. Passionnée par le domaine de la santé et l’actualité scientifique.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.