Jeune fille qui se gratte la peau sur le bras

La dermatite, aussi souvent appelée eczéma, est une inflammation cutanée. Son apparition est favorisée par certains facteurs comme la peau sèche, le contact avec certaines substances ou la prise de certains médicaments. Elle se traduit habituellement par une éruption cutanée, des rougeurs, des démangeaisons, des cloques, un suintement, des croûtes et une desquamation. Le diagnostic est basé sur les symptômes et confirmé par la réalisation de test cutanés ou de biopsies. Le traitement repose d’abord sur l’évitement, puis sur l’application de crème à base de corticoïdes en première intention.

Définition et symptômes

Qu’est-ce qu’une dermatite ?

dermatite sur les mainsUne dermatite est une inflammation des couches superficielles de la peau qui se traduit par divers symptômes tels que des démangeaisons, des cloques, un œdème, des croûtes, etc.

À savoir ! Le terme dermatite est largement employé pour décrire différents troubles caractérisés par une éruption cutanée, des rougeurs et des démangeaisons. Cependant, le plus souvent, il fait référence à la dermatite atopique.

Une dermatite peut affecter une partie spécifique du corps, par exemple la dermatite de contact, la dermatite nummulaire, la dermatite de stase ou la dyshidrose bulleuse. D’autres peuvent se manifester n’importe où sur le corps : la dermatite atopique ou la dermatite exfoliative.

L’origine de certaines dermatites est connue, c’est le cas de la dermatite de contact, par exemple, qui est provoquée par un contact direct avec une substance particulière. L’affection peut être temporaire et durer de quelques heures à plusieurs jours.

Une dermatite, quels qu’en soient l’origine et le type, se traduit systématiquement par une réaction cutanée avec sécheresse et lésions de grattage en lien avec une substance irritante ou un allergène. Dans la majorité des cas, les substances sont appliquées sur la peau, mais parfois elles sont ingérées.

La dermatite peut être chronique. Elle concerne plus volontiers les mains et les pieds. En effet, les mains sont très souvent en contact avec des substances variées, et les pieds sont exposés à l’humidité et à la chaleur. La dermatite chronique peut être d’origine inconnue ou être la conséquence de n’importe quel type de dermatite mal traitée. Les frottements ou les grattages peuvent dans tous les cas finir par entraîner une lichénification (épaississement de la peau).

Depuis quelques dizaines d’années, on observe une augmentation significative du nombre de cas d’eczéma dans la population. Certains scientifiques expliquent cette hausse par une modification des comportements alimentaires du nourrisson (diminution de l’allaitement maternel et exposition à des aliments allergisants de façon plus précoce). D’autres l’explique par une plus grande hygiène de l’environnement du bébé qui réduirait l’exposition précoce de son système immunitaire à diverses substances.

Quels symptômes ?

Les symptômes de la dermatite sont les suivants :

  • Rougeur de la peau ;
  • Démangeaison (ou « prurit » en terme médical) ;
  • Surélévations ou gonflement de la peau lui donnant un aspect rugueux ;
  • Fines vésicules avec suintements lors de leur rupture ;
  • Croûtes (après le suintement des vésicules) ;
  • Sécheresse cutanée en dehors de la zone touchée ;
  • Desquamation ;
  • Parfois des cloques ;
  • Epaississement de la peau en cas de dermite chronique.

Les démangeaisons sont systématiquement présentes. Des ulcères (petites plaies ouvertes) peuvent survenir. En premier, des taches rouges, chaudes et irritantes apparaissent. Plusieurs heures après, de petites vésicules remplies de liquide clair se forment. Le grattement des lésions, constituant la phase 3, provoque le suintement par rupture des vésicules avec formation de croûtes jaunâtres. Enfin, les croûtes tombées, les lésions rouges et lisses se couvrent de squames.

Suite à cet épisode, les symptômes peuvent disparaître jusqu’à la prochaine poussée, récidiver ou bien persister et devenir chroniques. La peau devient peu à peu plus épaisse et plus foncée : on parle de « lichénification ». Les démangeaisons persistent malgré l’absence de lésions.

À savoir ! La dyshidrose est une forme particulière d’eczéma touchant exclusivement les mains.

Une dermatite chronique se manifeste par un épaississement cutané et l’apparition de crevasses et cloques sur la peau. A noter que tous les types de dermatites chroniques peuvent entraîner une infection bactérienne. La surinfection est la complication la plus fréquente de la maladie. En effet, au cours de la phase de suintement, la peau peut s’infecter donnant lieu à un suintement purulent retardant la cicatrisation. Elle peut être causée par un staphylocoque doré ou par un virus de l’herpès.