Staphylococcus aureus

Un staphylocoque est un type de bactéries à l’origine d’infections et de maladies. Le plus courant, et surtout le plus connu, d’entre eux est le staphylocoque doré. Ce dernier est extrêmement contagieux, et peut être très difficile à traiter compte tenu des nombreuses résistances aux antibiotiques. Les staphylocoques sont des germes opportunistes présents partout, ils peuvent faire partie de notre flore cutanéo-muqueuse, ou bien être véhiculés par des porteurs sains. Ils peuvent également être disséminés dans l’environnement. Lorsque la barrière cutanéo-muqueuse est lésée (blessure) ou que les défenses immunitaires sont diminuées (médicament, maladie), ces bactéries provoquent alors des infections de tous types : cutanées, osseuses, viscérale voire des septicémies.

Définition et symptômes

Qu’est-ce qu’un staphylocoque ?

staphylocoques-definitionLes staphylocoques sont des bactéries en forme de coque responsables de bon nombre de maladies. Il existe près d’une quarantaine d’espèces de staphylocoque, dont le plus courant est le fameux staphylococcus aureus ou staphylocoque doré. Ce dernier est le premier en cause dans les infections contractées à l’hôpital, dites nosocomiales. On trouve également le staphylococcus epidermitis ou staphylocoque blanc et le staphylococcus saprophyticus à l’origine d’infections urinaires.

Les staphylocoques sont impliqués dans plusieurs pathologies avec des degrés de gravité différents. Ceux sont de manière générale, les premiers agents à l’origine d’infections nosocomiales, mais aussi d’infections contractées en dehors de l’hôpital. Dans ce dernier cas, on parle d’infections communautaires.

L’habitat naturel de ce type de bactéries est l’homme et l’animal. En effet, les staphylocoques appartiennent à la flore cutanée naturelle et colonisent volontiers les muqueuses externes (particulièrement le nez puis éventuellement les aisselles et les parties génitales). Ces bactéries sont également très souvent retrouvées dans l’environnement, par exemple dans les sols, les eaux non-traitées ou sur les objets souillés.

Les staphylocoques ont plusieurs modes de transmission, et se transmettent très facilement d’un individu à un autre.  Par exemple, en cas d’infection cutanée par simple contact, mais également à partir d’objets souillés (serviettes, téléphones, etc.). La contagion peut aussi avoir lieu via l’ingestion d’aliments colonisés par la bactérie.


Quels sont les symptômes ?

Les staphylocoques peuvent provoquer divers types de pathologies. Les symptômes divergent donc selon le site d’infection.

En cas d’infection cutanée type furoncle, folliculites ou impétigo, la peau est rouge, gonflée et très douloureuse. Des boutons gorgés de pus apparaissent au niveau de l’aine, des fesses ou des aisselles. En cas d’impétigo, une fois les vésicules gorgées de pus rompues, des petites croûtes couleur jaune miel se développent. L’impétigo peut provoquer des démangeaisons et des douleurs importantes.

À savoir ! Une folliculite est une infection au niveau de la racine d’un poil. Elle est à l’origine un bouton à la base du poil et d’une légère douleur

Lors d’une intoxication alimentaire, le patient souffre de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements, de crampe d’estomac et de diarrhée. Celles-ci sont dues à des aliments qui ont été en contact avec un staphylocoque produisant des toxines. Ces dernières sont retrouvées dans l’aliment qu’il soit cru ou cuit. Un traitement spécifique n’est pas nécessaire.

Dans les cas les plus graves, lorsque la bactérie est passée dans le sang pour y proliférer, on parle de septicémie (infection du sang). Cette dernière se traduit par une forte fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires voire un choc anaphylactique potentiellement mortel.


A propos du staphylocoque doré

Le staphylocoque doré, scientifiquement staphylococcus aureus, est la souche bactérienne la plus rencontrée autant chez l’homme que l’animal. Elle occupe avec la bactérie Escherichia coli le premier rang des germes responsables d’infections nosocomiales. A noter qu’en France, le staphylocoque doré est aussi la première bactérie à l’origine des intoxications alimentaires.

Le staphylocoque doré peut potentiellement toucher tous les organes. Par ailleurs, il est déjà présent de façon naturel et inoffensive chez près de 30 à 50% de la population. Le staphylocoque doré est ainsi considéré comme un membre de la flore bactérienne naturelle de la peau et des muqueuses. Les infections se manifestent :

  • En cas de blessures, lorsque la barrière cutanée est altérée. La bactérie peut alors se développer au niveau de la lésion et être à l’origine d’une infection cutanée plus ou moins grave. Cette dernière est souvent de type suppurative (avec pus), par exemple un furoncle ou une folliculite. Certains types de staphylocoques produisent des toxines (par exemple, l’exfoliatine) qui peuvent être à l’origine de pathologies particulières comme le syndrome de la peau ébouillantée chez l’enfant ou l’impétigo bulleux ;
  • Lors d’une intervention chirurgicale. Les pathologies dépendent de l’organe infecté, par exemple une ostéomyélite en cas d’atteinte de l’os, une endocardite lorsque le cœur est affecté, une pneumopathie quand ce sont les poumons, etc. ;
  • En cas de pathologie ou de traitement abaissant les défenses immunitaires de l’organisme.