Mammographie

Une mammographie est un examen radiographique médical permettant de détecter d’éventuelles anomalies au niveau des tissus de la glande mammaire. Dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, elle est prescrite à toutes les femmes dès l’âge de 50 ans.

Définition et objectif de l’examen

Une mammographie est une radiographie des seins basée sur l’utilisation de rayons X à faibles doses. L’examen est réalisé par un appareil appelé « mammographe », éventuellement doté d’un système numérique lui permettant de traiter directement les clichés obtenus.

L’objectif de la mammographie est de dépister un cancer du sein. Dans ce cadre, elle peut donc être proposée à l’occasion d’une campagne de dépistage organisé, par le médecin traitant, après une anomalie à l’examen clinique des seins ou encore après un traitement pour un cancer du sein, en surveillance.

A savoir ! Le dépistage organisé a été mis en place en France en 2004. Il cible toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans, sans symptômes ou facteur de risque particulier. Tous les deux ans, les femmes ciblées reçoivent une invitation à l’examen. Selon l’INCa (Institut National du Cancer),  le taux de participation de ce dépistage était de 50,7%.

Précautions

En cas de grossesse avérée ou même de suspicion de grossesse, la patiente doit le signaler afin que des précautions soient prises pour protéger le fœtus des rayons X lors de l’examen.

Préparation

Une mammographie peut être réalisée soit dans un cabinet de radiologie, soit dans le service de radiologie d’un hôpital ou d’une clinique. La patiente est libre de prendre un rendez-vous où elle le souhaite.

La patiente, lorsqu’elle n’est pas ménopausée, dois prévoir de prendre le rendez-vous dans les 15 jours qui suivent le début des règles afin que les seins soient moins sensibles.

Le jour de l’examen, il ne faut appliquer aucun produit (crème, parfum, déodorant, poudre, etc.) sur les seins ou sous les aisselles afin de ne pas gêner l’interprétation des résultats. Il est conseillé de porter une tenue permettant d’enlever seulement le haut et de ne pas porter de bijoux (collier, boucle d’oreille).

Il est également demandé à la patiente d’apporter avec elle les éventuels précédents clichés des seins afin de pouvoir comparer les données.

Déroulement de l’examen

Déroulement de la mammographie
Avant de procéder à l’examen, le médecin radiologue interroge la patiente sur ses antécédents médicaux, ses traitements en cours (particulièrement hormonal) et sur la présence ou non de la ménopause.

La patiente passe ensuite dans la salle d’examen où un technicien l’invite à retirer tous ses vêtements au dessus de la taille et à se positionner, généralement debout, près du mammographe.

L’examen en lui-même dure environ 15 minutes.

Tout d’abord, l’un des seins de la patiente est placé sur une plaque du mammographe. Une seconde plaque vient se poser sur le sein et l’aplatir. En effet, la compression mammaire permet d’obtenir une image de meilleure qualité et une dose moins importante d’irradiation. Le technicien prend place derrière un écran de protection pour actionner à distance le mammographe qui va réaliser le premier cliché. Pendant la prise, la patiente de doit pas bouger et stopper sa respiration. Cette étape, souvent désagréable, dure environ 1 minute.

Une fois la radiographie enregistrée, le mammographe relâche la compression exercée sur le sein. Une seconde image est réalisée, le sein toujours entre les deux plaques, après un pivotement à 45° de l’appareil afin d’obtenir un cliché oblique du sein qui est placé de côté.

Les mêmes étapes sont répétées pour le deuxième sein.

A savoir ! Il est possible de réaliser en complément un cliché de profil ou centré sur une zone précise du sein.

La patiente doit ensuite patienter quelques minutes le temps que le technicien développe les clichés et vérifie leur qualité. Si aucune image n’est à reprendre, elle peut aller se rhabiller.

Suites de l’examen

Résultats radiologiques après mammographie
Lorsque la mammographie est terminée, le radiologue procède à un examen clinique des seins afin de vérifier leur aspect (peau et mamelons). Il procède à une palpation des seins et des aisselles afin de s’assurer de l’absence d’anomalie.

Il réalise ensuite une analyse des clichés réalisés avant les remettre à la patiente avec son compte-rendu. Une copie de ces documents est envoyée au médecin prescripteur également.

Si une anomalie a été détectée sur les radiographies, le diagnostic devra être précisé avec des examens complémentaires, comme une échographie, une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ou une biopsie.

A savoir ! Dans tous les cas, il est recommandé de conserver les résultats de la mammographie pour les présenter au prochain examen.

Charline D., Pharmacien

– Déroulement d’une mammographie. Ameli santé. Le 30 mars 2017.
– Le programme de dépistage organisé. INCa. – Consulté le 10 octobre 2017.