Cyanose

Une cyanose est un symptôme qui se manifeste par une coloration bleutée de la peau et des muqueuses. Elle se manifeste lorsque le sang contient un taux anormalement élevé d’hémoglobine non oxygénée.

Définition

Une cyanose est un symptôme témoignant d’une altération du sang, plus particulièrement en lien avec l’hémoglobine.

Le sang qui circule dans l’organisme se présente sous deux formes : artérielle ou veineuse. Le sang veineux, plus sombre, coule dans les veines jusqu’aux poumons. Au niveau des poumons, le sang va se charger en oxygène et se colorer : il devient du sang artériel. Sa fonction est dès lors de distribuer l’oxygène qu’il contient au reste de l’organisme.

C’est l’hémoglobine, contenue dans les globules rouges et constituée de fer (responsable de la couleur rouge), qui a pour fonction d’assurer le transport de l’oxygène vers les tissus et du gaz carbonique vers les poumons.

On parle de cyanose lorsque le taux en hémoglobine désoxygénée (ou de gaz carbonique) est trop important, c’est-à-dire au-delà de 5 grammes par décilitre de sang.

L’augmentation du taux d’hémoglobine désoxygénée dans le sang peut avoir plusieurs origines. Il existe deux grands types de cyanose : centrale ou périphérique.

  • La cyanose centrale affecte la totalité de l’organisme. Elle peut être d’origine pulmonaire (par exemple, une pneumonie, une insuffisance respiratoire, une embolie pulmonaire, etc.), cardiaque (par exemple, un œdème pulmonaire, une malformation cardiaque, etc.) ou en lien avec un taux de méthémoglobinémie (une forme spécifique d’hémoglobine ne permettant pas le transport d’oxygène) trop élevé.
  • La cyanose périphérique est une forme localisée de l’affection. Elle se manifeste par exemple au niveau des mains ou du visage. Le plus souvent, elle se produit lorsque le cœur n’est pas en capacité d’envoyer la quantité de sang adéquate. Elle peut être d’origine interne (cardiaque ou syndrome de Raynaud) ou externe (exposition au froid). Dans un cas sur deux, la cyanose disparaît au contact d’eau chaude.

Il existe un troisième type de cyanose : la cyanose différentielle. Elle se manifeste seulement au niveau des jambes ou des bras et témoigne de la présence d’une maladie cardiaque congénitale.

Une cyanose est un signe d’hypoxémie (diminution de l’oxygène sanguin). Elle peut être bénigne ou parfois plus grave lorsque l’hypoxémie entraîne une hypoxie (diminution de l’oxygène dans les tissus) et une tachycardie (accélération du rythme cardiaque).

Symptômes

Une cyanose est essentiellement visible au niveau des extrémités ou des lèvres qui se colorent en bleu.

Diagnostic

Une cyanose est diagnostiquée par le médecin traitant. Une confirmation du diagnostic peut être effectuée par des tests sanguins permettant de mesurer la teneur en oxygène de l’hémoglobine.

Traitement

Certaines cyanoses ne présentent pas de risque pour la santé et donc ne nécessite aucun traitement.

Lorsqu’un traitement est nécessaire, il dépend du type de cyanose et de l’origine suspectée :

  • Intervention chirurgicale ;
  • Oxygénation ;
  • Médicaments ;
  • Le port de vêtements plus chauds.

L’objectif du traitement est de traiter la cause du symptôme et de limiter les complications.

Charline D., Pharmacien

– Cyanose. Larousse. Consulté le 11 janvier 2018.
– Qu’est-ce que la cyanose ? Info RadarMutuelle. Le 8 avril 2014.