Ascaridiose


Rédigé par Charline D., publié le 12 avril 2017 et mis à jour le 23 février 2022

Ascaridiose

L’Ascaridiose ou Ascaridiase est la maladie parasitaire la plus répandue dans le monde, en particulier dans les pays où l’hygiène est précaire. Elle touche environ 1.5 milliard d’individus.

Définition et symptômes de l’Ascaridiose

Qu’est-ce que l’ascaridiose ?

L’Ascaridiose est une parasitose causée par Ascaris lumbricoides, un ver rond de couleur rosée appartenant à la famille des nématodes. Le parasite peut atteindre jusqu’à 20 cm de long.

L’Homme se contamine par ingestion d’œufs d’Ascaris présents dans les matières fécales souillant l’eau, les fruits et les légumes. L’œuf éclos et libère la larve au niveau du tube digestif. Celle-ci va traverser la paroi intestinale afin de rejoindre le foie, dans lequel elle va séjourner quelques jours pour muer, avant de gagner le poumon puis le pharynx (conduit musculaire s’ouvrant sur le nez et la bouche). La larve est alors déglutie en direction du tube digestif (plus précisément dans l’intestin grêle) où elle va terminer son développement et devenir adulte. L’Ascaris adulte se nourrit du contenu de l’intestin grêle. Les femelles vont pondre des œufs éliminés dans les selles.

ascaridiose

À savoir ! Les œufs d’Ascaris éliminés dans les selles n’étant pas fécondé, l’auto-infestation est donc impossible. Pour que les œufs deviennent infestants, il faut qu’ils restent quelques semaines en milieu extérieur. La maturation des œufs est favorisée par la chaleur et l’humidité

Quels symptômes ?

Les symptômes de la parasitose dépendent de sa localisation dans l’organisme. Ainsi, lors de la phase de migration de la larve, on parle de syndrome de Löffler (terme désignant l’association de diverses manifestations pulmonaires : toux avec fièvre et gêne respiratoire principalement). Une fois la larve dans le tube digestif, les symptômes sont digestifs : diarrhée, douleurs abdominales. Des démangeaisons et des troubles nerveux (irritation et des troubles du sommeil) peuvent également être observés.

ers parasites dans l’intestin grêle humain

Dans les cas de contamination massive et prolongée, des complications résultant de l’accumulation des vers adultes peuvent être décrites :

Diagnostic et traitement de l’Ascaridiose 

Quel diagnostic ?

Le diagnostic de l’Ascaridiose repose le plus souvent sur la découverte d’œufs dans les selles après examen au microscope, au minimum 2 mois après la contamination (le temps que la larve soit adulte et ponde des œufs à son tour).

Quel traitement ?

Pour traiter l’ascaridiase digestive, les médicaments utilisés sont des antiparasitaires très efficaces, à savoir :

  • L’albendazole ou le mébendazole, disponible en comprimé ou en suspension en prise unique ;
  • Le flubendazole, sous forme comprimé ou en suspension, en 2 prises (matin et soir) pendant 3 jours.
  • L’ivermectine parfois, en dose unique.

A noter ! Les vers peuvent également être retirés chirurgicalement ou par endoscopie (sonde insérée par la bouche).

Dans les cas où l’ascaridiase est à l’origine de troubles pulmonaires, la prise en charge est symptomatique. Le médecin prescrit des corticoïdes et des bronchodilatateurs pour soulager le patient.

On distingue 2 types de prévention :

  • Individuelle, qui repose principalement sur l’hygiène (lavage des mains, nettoyage des aliments, etc.) ;
  • Collective, qui implique diverses mesures comme l’installation de latrines et d’égouts, le traitement des eaux usées, l’interdiction de l’utilisation des excréments humains comme engrais, etc.

Dans les régions chaudes et humides du globe, il est conseillé aux voyageurs de porter une attention particulière à l’hygiène alimentaire :

  • Se laver les mains très régulièrement (particulièrement avant un repas et après être allé aux toilettes) ;
  • Penser à toujours avoir un gel hydro-alcoolique pour les cas où l’accès à de l’eau propre et du savon n’est pas possible ;
  • Ne boire que de l’eau en bouteille ou rendue potable (par ébullition ou filtration) ;
  • Ne pas consommer tout aliment à base d’eau comme les glaçons, sorbets, etc. ;
  • Bien cuire œufs, viandes, poissons et crustacés ;
  • Peler les fruits ;
  • Ne boire du lait que bouilli ou pasteurisé ;
  • Eviter les crudités, coquillages, jus de fruits artisanaux.

À savoir ! Les chiens peuvent aussi être infesté par un ascaris (Toxocara canis). Il excrète alors des œufs larvés dans ses selles. Leur ingestion par l’enfant (à l’occasion de jeux dans un bac à sable souillé par exemple) peut provoquer un phénomène de larva migrans : les larves ingérées migrent au niveau des intestins, du cerveau, voire de l’œil causant de graves dégâts. Il est donc important de bien vermifuger son chien régulièrement.

Publié le 12 avril 2017. Mis à jour par Charline D., Docteur en pharmacie, le 23 février 2022.

Sources
– Ascaridiose. msdmanuals.com. Consulté le 23 février 2022.
– Ascaridiose. ameli-sante.fr. Consulté le 23 février 2022.