hypermetropieL’hypermétropie est une anomalie de la vision très répandue, notamment chez l’enfant se traduisant par une perception floue des objets situés à proximité. A l’inverse, du sujet myope qui ne voit pas de loin.

Hypermétropie : définition et symptômes

L’hypermétropie est un trouble de la vision, et plus précisément du phénomène de réfraction.

ophtalmo CristallinLa lumière se propage en ligne droite dans l’espace. Lorsque cette dernière rencontre une surface séparant 2 milieux transparents, sa trajectoire est déviée : on parle de réfraction. Les deux éléments réfractifs les plus importants de l’œil sont la cornée et le cristallin.

Dans le cas d’un œil normal, également qualifié d’ « emmétrope », les rayons lumineux se concentrent sur la rétine et une image nette en résulte. Lorsque l’image ne se forme pas au niveau de la rétine, on parle d’œil amétrope (myope ou hypermétrope) et la vision est floue. Dans le cas d’un individu souffrant d’hypermétropie, l’image se forme en arrière de la rétine, autrement dit quand l’œil n’est pas suffisamment convergeant.

On distingue 2 types d’hypermétropie :

  • L’hypermétropie axile qui est la plus fréquente. L’anomalie porte sur la longueur de l’œil. Il est trop court par rapport à son pouvoir de convergence. Le trouble disparaît généralement avec la croissance oculaire.
  • L’hypermétropie de courbure est très rare. L’anomalie vient de l’insuffisance de la courbure cornéenne (soit anomalie congénitale soit cicatrice d’un traumatisme).
  • L’hypermétropie d’indice est liée à une diminution progressive de la réfraction du cristallin liée à l’âge.

hypermetropie correctionAinsi, le plus souvent, l’hypermétropie se manifeste dès l’enfance. Puis au fur et à mesure que l’enfant grandit, le trouble se corrige, dans la majorité des cas, de lui même aux alentours de l’âge de 10 ans. Cependant, dans la majorité des cas, l’hypermétropie passe inaperçue en raison du pouvoir d’accommodation important de l’œil humain.

A savoir !  L’accommodation est l’action de modifier, via les muscles ciliaires, la forme du cristallin dans l’œil afin d’adapter la vision en fonction de la distanceSelon la courbure de ce cristallin, l’individu obtiendra une vision nette de près ou de loinC’est une « mise au point » automatique de la vision.

Cette accommodation peut occasionner des douleurs, tensions ou brûlures oculaires, des maux de tête, une vision floue et une fatigue oculaire après un effort prolongé. Parfois, l’hypermétropie se manifeste uniquement après une lecture trop longue nécessitant un temps de pause afin de reposer le muscle ciliaire permettant l’accommodation du cristallin.

Chez un jeune enfant, l’hypermétropie peut augmenter fortement le risque de strabisme. Or, la complication redoutée d’un strabisme est ce que l’on appelle l’ « amblyopie » ou la vision très faible d’un œil. Il existe également un risque de glaucome aigu à angle fermé qui représente une urgence ophtalmologique.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur l’apparition des signes cliniques (mauvaise vision de près essentiellement) amenant l’individu à la consultation chez un ophtalmologue.

Traitement

La correction de l’hypermétropie chez le jeune est souvent inutile. Elle est nécessaire uniquement dans les cas où le trouble est important.

Pour corriger l’hypermétropie, il faut que l’image formée à l’arrière de la rétine soit ramenée sur celle-ci. Pour cela, l’œil doit être plus convergent. Le port de lunettes dont le verre est convexe ou de lentilles de contact permet de rétablir la vision de près.

La chirurgie oculaire (au laser ou pose d’un implant) peut également être proposée.

Charline D., Pharmacien 

– Item 83 (item 287) – Réfraction et anomalies de la réfraction. Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF). 2013.
– 287 – Troubles de la réfraction. – Consulté le 11 septembre 2017.