LaryngiteUne sensation de gêne au niveau de la gorge, la voix qui s’enroue et la fièvre qui commence à se faire sentir ? La laryngite est une affection très fréquente et généralement bénigne. Elle ne demande pas de traitement particulier mis à part le soulagement des symptômes le temps de la guérison.

Définition

Voies respiratoiresUne laryngite est une inflammation du larynx qui est l’un des organes constituant l’appareil respiratoire. Il est situé dans la gorge, à la suite du pharynx et se prolonge par la trachée. Sa fonction principale est d’assurer le passage de l’air lors de l’inspiration puis de l’expiration. En plus, il exerce également un rôle dans la phonation en abritant les cordes vocales.

Cette affection est très fréquente, particulièrement en hiver et en automne, et bénigne le plus souvent. Elle touche tant les adultes que les enfants.

La laryngite aigüe est caractérisée par une inflammation et un rétrécissement des voies aériennes très fréquent chez les moins de 5 ans. Le risque est l’asphyxie de l’enfant par obstruction des voies respiratoires encore étroites par rapport à celles de l’adulte chez qui l’infection est beaucoup moins grave.

  • On parle de laryngite sous-glottique lorsque l’inflammation est localisée au niveau des cordes vocales. Elle est d’origine virale et se manifeste généralement suite à une rhinopharyngite. La majorité des cas sont bénins et guérissent rapidement. Cependant, toute gêne respiratoire chez un enfant est une urgence médicale.
  • On parle d’épiglottite lorsque l’inflammation est localisée au niveau de la glotte. Elle est d’origine bactérienne et plus grave que la précédente. Elle est cependant devenue beaucoup plus rare grâce à la vaccination contre Haemophilus. L’enfant bave et ne parvient pas à avaler sa salive, sa fièvre est élevée et il adopte une position penchée en avant à cause de la gêne respiratoire. C’est une urgence vitale, les parents doivent appeler les urgences sans délai. A l’hôpital l’enfant est intubé et reçoit un traitement antibiotique.

La laryngite chronique est une inflammation de la muqueuse du larynx, très répandue chez l’adulte. Elle se manifeste suite à un surmenage de la voix, à une infection (angine, rhinopharyngite, sinusite, etc.) mais le plus souvent à cause du tabagisme. En effet, certaines de ces laryngites liées à une intoxication au tabac sont des lésions précancéreuses.

La laryngite tuberculeuse est une forme spécifique de l’affection. Elle est très rare et toujours associée à une tuberculose pulmonaire. Elle se manifeste par une altération de la voix et éventuellement une gêne respiratoire. Le diagnostic est basé sur l’exploration du larynx (laryngoscopie), la recherche du germe dans les urines ou la salive et sur une radiographie du thorax. Le traitement repose sur la prise d’antituberculeux.

Symptômes

Les symptômes d’une laryngite dépendent de la gravité de l’affection. Généralement, elle se traduit par un enrouement ou une extinction de voix, une toux sèche, des démangeaisons au niveau de la gorge, parfois des difficultés à avaler et le besoin de se racler la gorge. L’ensemble de ces manifestations disparaît en moins d’une semaine en général. Lorsque le patient a mal à la gorge avec une légère fièvre, un virus ou une bactérie est certainement en cause. Un écoulement nasal est souvent un symptôme associé.

Si les symptômes persistent au-delà de quelques jours, il est recommandé de consulter un médecin.  On parle de laryngite chronique lorsque les manifestations sont toujours présentes après 3 semaines. Cette forme est généralement due à une exposition à un facteur irritant comme le tabac ou certains produits toxiques.

Diagnostic

Le diagnostic d’une laryngite repose sur l’observation des symptômes du patient lors d’une consultation.

En cas de laryngite chronique, le médecin procède à un examen de la gorge appelé laryngoscopie indirecte (visualisation du larynx à l’aide d’un miroir et d’un éclairage) ou à une fibroscopie.

Traitement

Dans la très grande majorité des cas, la laryngite est due à un épuisement ou une irritation de la voix ou à un virus et ne nécessite aucun traitement. La guérison est spontanée et nécessite du repos à la maison en buvant beaucoup d’eau pendant quelques jours. Les pastilles peuvent aider à soulager la gorge.

En cas d’infection bactérienne, la prescription d’antibiotiques par le médecin traitant peut-être nécessaire. Lorsque l’inflammation de la gorge est importante, des corticoïdes peuvent être proposés.

Si la laryngite est chronique, la suppression de la cause (comme le tabac) permet d’éviter les récidives.

Charline D., Pharmacien

– Laryngite. Larousse. Consulté le 25 octobre 2017.
– A quoi reconnaît-on une laryngite ? La mutuelle générale. Consulté le 25 octobre 2017.