Manger (beaucoup) moins pour vivre vieux…

Feb 21, 2017 par

alimentation vivre plus vieux

… et en meilleure santé. Le surpoids est responsable de nombreuses maladies écourtant l’espérance de vie, comme l’obésité ou le diabète. Mais que se passe-t-il si l’on diminue drastiquement sa consommation alimentaire ? Des chercheurs se sont penchés sur la question… chez la souris.

Des souris en meilleure forme

Deux études ont été menées chez la souris. Les animaux étaient divisés en plusieurs groupes recevant des régimes alimentaires différents.

Dans le premier essai, les chercheurs ont suivi quatre lots de souris sur plus d’un an. Le groupe avec restriction calorique a présenté de meilleures analyses sanguines et urinaires. Ce qui traduit, selon les scientifiques, un métabolisme plus efficace. Il est à noter que la diminution du taux de graisse dans la ration des souris n’a pas eu le même effet bénéfique.

Dans la seconde étude, les souris étaient séparées en deux lots : l’un recevait de la nourriture à volonté, l’autre une ration réduite de 35 %. Le second groupe a vu sa durée de vie augmenter.

Les scientifiques ont cherché à comprendre le mécanisme de l’effet bénéfique de la restriction calorique. Et c’est au niveau cellulaire qu’ils l’auraient trouvé : moins sollicitée par l’apport de nourriture la cellule vieillirait moins vite. Le responsable ? Le ribosome.

A savoir ! Qu’est-ce qu’un ribosome ? Le ribosome est un organite libre dans la cellule. Son rôle est de traduire l’ADN (notre code génétique) en protéines. Ces protéines sont ensuite utilisées par la cellule pour son fonctionnement.

Des ribosomes plus cools

D’après la deuxième étude, manger moins entraînerait, chez les souris, un ralentissement de l’activité des ribosomes. Ces derniers auraient alors plus de temps pour se réparer et le vieillissement cellulaire serait ainsi ralentit.

L’un des chercheurs nous l’explique par une jolie métaphore automobile : « Le ribosome est une machine très complexe, un peu comme votre voiture. Régulièrement, elle a besoin d’une révision pour changer les pièces qui s’usent le plus vite. Quand un pneu est usé, vous ne jetez pas votre voiture pour en racheter une neuve. C’est moins cher de changer le pneu. »

Mais pour ça, il faut du temps. De plus, comme votre voiture, les ribosomes sont des gros consommateurs d’énergie. En ralentissant, ils dépensent moins et c’est bénéfique pour la cellule.

La restriction calorique, nouvelle fontaine de jouvence ?

« Pas si vite ! » recommandent les auteurs de l’étude. La restriction calorique comme méthode antivieillissement n’a pas été étudiée chez l’humain.

D’autre part, les régimes amaigrissants sont régulièrement pointés du doigt par les autorités de santé. Apports déséquilibrés, risque de dépression, perte de masse musculaire, effet yo-yo… : les conséquences néfastes des régimes mal contrôlés sont légion. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) déconseille formellement les régimes amaigrissants en dehors d’une prise en charge par un professionnel de santé.

Comme souvent avec l’alimentation, il faut savoir raison garder. L’important est d’avoir un apport alimentaire équilibré et adapté à son activité physique.
Pour faire la part des choses vous pouvez vous reporter au Programme national nutrition santé, dont les recommandations sont les suivantes :

  • 5 fruits et légumes par jour ;
  • 3 laitages par jour ;
  • Féculents (pain, pâtes…) à chaque repas ;
  • Viande, poisson, œuf : une fois par jour ;
  • Limiter les matières grasses, les produits sucrés, le sel ;
  • Marcher au moins 30 minutes par jour.

À vos fourchettes !

Isabelle V., Journaliste scientifique


Sources :

ScienceDaily. How a low-calorie diet could extend lifespan. 29 juin 2016.

ScienceDaily. How eating less scan slow the aging process. 13 février 2017.

Isabelle V.
Journaliste scientifique
Passionnée de recherche clinique et pharmacovigilance.
Garde un penchant pour nos amis à quatre pattes.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.