Matphyto : l’impact des pesticides sur la santé

Mar 23, 2019 par

En France, Santé Publique France évalue les expositions aux pesticides, à la fois des professionnels agricoles, mais aussi de la population générale. L’étude de l’exposition professionnelle aux pesticides est déterminante pour comprendre et éventuellement établir des liens entre certaines activités et le développement de maladies graves, parfois plusieurs décennies plus tard. Les dernières données recueillies ont été dévoilées par Santé Publique France.

tracteur vaporisant des pesticides dans un champs

Le programme Matphyto sur l’exposition aux pesticides

Pour mieux étudier les liens entre les expositions professionnelles des agriculteurs aux pesticides, Santé Publique France a développé un programme spécifique, baptisé Matphyto. Ce programme permet de reconstituer les expositions aux pesticides, grâce à des « matrices cultures – expositions ». Chaque matrice rassemble la liste de l’ensemble des pesticides utilisés pour un type de culture donnée. Pour chaque substance chimique, sont recensés les effets sur la santé connus ou suspectés.

À partir de ces données, Santé Publique France détermine le nombre de travailleurs agricoles exposés à chaque substance, et décline les résultats en fonction des critères suivants :

  • L’âge ;
  • Le sexe ;
  • La région géographique.

Récemment, le programme Matphyto appliqué en France métropolitaine a permis d’évaluer le nombre de travailleurs viticoles exposés entre 1945 et 2001 à des pesticides arsenicaux, désormais interdits car classés cancérigènes avérés.

Les travailleurs de la canne à sucre à La Réunion

Mi-mars 2019, Santé Publique France a dévoilé d’autres résultats obtenus grâce au programme Matphyto, cette fois à La Réunion, chez les travailleurs de la canne à sucre. Ces travailleurs agricoles manipulent depuis des décennies de nombreux pesticides, au cours de différentes étapes de la culture :

  • La préparation des bouillies ;
  • L’épandage ;
  • Le nettoyage du matériel utilisé ;
  • Le retour dans les champs traités ;

Les chercheurs de Santé Publique France se sont penchés sur les expositions aux produits chimiques, entre 1960 et 2014. Les résultats ont montré que 28 substances actives différentes avaient été utilisées, parmi lesquelles 19 sont des désherbants, comme le tant décrié glyphosate. En 2010, 15 de ces substances n’étaient plus autorisées sur le marché français, en raison de la découverte de leurs effets néfastes sur la santé.

Entre 6 300 et 10 000 personnes ont été exposées au cours de la période étudiée à au moins un pesticide cancérogène, susceptible d’affecter la fertilité, la grossesse ou le développement de l’enfant, ou encore d’induire des troubles endocriniens.

La population rurale également exposée

De tels résultats démontrent la nécessité d’instaurer des mesures de prévention ciblées pour suivre l’état de santé de ces travailleurs agricoles. Par ailleurs, il est plus que jamais nécessaire de mettre en place des mesures restrictives sur l’utilisation des pesticides, voire de supprimer les expositions aux pesticides, à chaque fois que cela est possible.

Le programme Matphyto se poursuit et Santé Publique France s’intéresse notamment à la culture du blé, du maïs et de la pomme de terre. Parallèlement, deux études sont en cours pour évaluer l’impact des expositions aux pesticides sur la santé des populations vivant à proximité de zones agricoles. La première vise à déterminer de manière globale l’environnement des personnes vivant en zones agricoles (air intérieur et air extérieur). La seconde étude se penche sur l’incidence des cancers pédiatriques (lien vers fiche : https://www.sante-sur-le-net.com/sante-enfant/cancers-enfant/) au sein de la population vivant en zones agricoles.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Le monde agricole face aux pesticides. Santé Publique France. 25 février 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.