Des mesures efficaces contre le tabac : 1,6 millions de fumeurs en moins en 2 ans !

Mar 28, 2019 par

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le tabac tue plus de 7 millions de personnes dans le monde chaque année (dont 900 000 involontairement exposés à la fumée). Le tabac, responsable de maladies cardiovasculaires et de cancers, est la première cause de mortalité évitable en France.  Depuis 2016, en France 1,6 million de personnes ont arrêté de fumer.

Vous pouvez retrouver notre page dédiée à l’arrêt du tabac en cliquant ici.

mesures-efficaces-contre-tabac

Une mesure phare : le paquet de cigarettes bientôt à 10 euros

Le tabac tue 1 fumeur sur 2 dans le monde. Sur l’année 2017, 1 million de personnes avait arrêté de fumer et au cours du premier semestre 2018, déjà plus de 600 000 personnes sont des ex-fumeurs. Cette diminution « historique » selon le gouvernement français est la conséquence directe des mesures entreprises depuis plus d’un an pour lutter contre le tabagisme.

Les 3 mesures essentiellement responsables de la baisse du nombre de fumeurs sont :

  • L’augmentation du prix du paquet de cigarettes
  • L’aide au sevrage tabagique
  • L’opération « mois sans tabac »

L’augmentation du prix du tabac est une des mesures les plus efficaces pour lutter contre le tabagisme. L’objectif à court terme est d’atteindre le prix de 10 euros pour un paquet de 20 cigarettes. Cette mesure, efficace pour réduire le nombre de fumeurs, a également pour effet de dissuader les jeunes de commencer à fumer.

Entre 2005 et 2010, le prix du tabac n’avait que très peu augmenté et la consommation était restée stable. C’est donc la raison pour laquelle, pour que cette augmentation soit efficace auprès des fumeurs, elle doit être rapide.

Des mesures complémentaires d’aide au sevrage tabagique

Les deux autres mesures qui ont permis une forte baisse du nombre de fumeurs depuis 2016 sont l’aide au sevrage et l’opération « mois sans tabac ».

Le remboursement à 65% des substituts nicotiniques par l’Assurance maladie est une mesure d’aide au sevrage qui augmente les chances d’arrêter de fumer de 50 à 70%. Retrouvez sur ce document d’Ameli la liste des substituts nicotiniques pris en charge.

À savoir ! Les substituts nicotiniques sont des médicaments à base de nicotine ayant pour but de soulager les symptômes liés au sevrage tabagique. Ils se présentent sous forme de patchs, de comprimés ou pastilles.

L’opération « Mois sans Tabac » se déroule sur deux mois consécutifs, octobre et novembre. La première phase en octobre sensibilise les fumeurs à l’arrêt du tabac. Après cette phase de sensibilisation et d’information, on entre dans la période proprement dite d’arrêt du tabac pour un mois accompagné du slogan « Un mois sans tabac, c’est 5 fois plus de chances d’arrêter de fumer ».

Léa G., Journaliste Scientifique

Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.