Les nouveaux traitements contre le paludisme

Actualités Innovations Maladies infectieuses Maladies parasitaires Santé en voyages

Rédigé par Estelle B. et publié le 25 février 2019

Chaque année, le paludisme est à l’origine de près de 400 000 décès. En 2018, il y a eu 228 millions de cas de paludisme dans le monde. Si pour l’instant, aucun vaccin n’a vu le jour, la recherche sur les nouveaux traitements avance.

Un moustique vecteur du paludisme

Quels sont les traitements contre le paludisme ?

Le paludisme, appelé malaria dans certaines régions du monde, est une maladie grave parfois mortelle, provoquée par des parasites du genre Plasmodium, transmis par les moustiques. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que près de 40 % de la population mondiale est directement exposée à la maladie.

Infographie Santé sur le Net

Le paludisme

Les médicaments disponibles contre le paludisme peuvent être utilisés dans deux contextes :

  • En prévention (prophylaxie du paludisme) pour les personnes qui voyagent dans des zones endémiques, en complément des mesures de protection vis-à-vis des piqûres de moustiques ;
  • En traitement, pour traiter les personnes atteintes.

Le choix de la molécule utilisée dépend de l’espèce de parasite à traiter. Les médicaments antipaludiques les plus connus sont les suivants :

Depuis quelques années, les autorités de santé s’inquiètent de l’émergence de deux phénomènes de résistance :

  • La résistance des parasites aux médicaments antipaludiques ;
  • La résistance des moustiques aux insecticides utilisés pour les détruire.

Lire aussiLe paludisme, une maladie à éradiquer !

De la tafénoquine à un vaccin anti-palu…

Dans ce contexte, le développement de nouveaux traitements préventifs et curatifs du paludisme constitue une priorité mondiale de santé publique. Dernièrement, un nouveau médicament a été approuvé par l’agence américaine du médicament, la tafénoquine.

La tafénoquine a passé avec succès l’étape des essais cliniques et a démontré son efficacité notamment dans deux études cliniques de phase 3 ayant regroupé plus de 4 000 patients :

  • L’étude DETECTIVE menée en Ethiopie, au Pérou, au Brésil, au Cambodge, en Thaïlande et aux Philippines ;
  • L’étude GATHER menée au Pérou, au Brésil, en Colombie, au Vietnam et en Thaïlande.

Ces deux études ont montré que la tafénoquine est efficace contre l’infection à Plasmodium vivax. Sa tolérance est similaire à celle de la primaquine. L’un de ses avantages est sa longue durée d’action, qui pourrait permettre d’administrer une dose unique, qui protégerait les voyageurs pendant deux semaines.

La tafénoquine est indiquée dans le traitement du paludisme lié à l’infection par le parasite Plasmodium vivax, le plus fréquemment impliqué. Si ce nouveau médicament constitue une avancée, il n’a pas démontré son efficacité contre les formes plus sévères de la maladie, dues à Plasmodium falciparum.

Parallèlement aux médicaments, les chercheurs fondent leurs espoirs sur la mise au point d’un vaccin, qui pourrait épargner chaque année des millions de vie dans le monde. Plusieurs équipes de recherche, notamment françaises, travaillent à l’élaboration d’un vaccin, mais elles se heurtent pour l’instant à plusieurs difficultés. En effet, les parasites Plasmodium ont un cycle de vie marqué par plusieurs stades de développement très différents et il est donc difficile de mettre au point un vaccin efficace contre tous ces stades.

En 2019, 3 pays africains (Ghana, Kenya et Malawi) ont lancé des campagnes de vaccination sur les enfants de moins de 2 ans, les plus sensibles à l’infection, avec le nouveau vaccin RTS, S. Cette campagne est gérée par l’OMS, et déjà 275 000 enfants ont reçu leur première dose. Les résultats de ce premier test sont vivement attendus.

Près de la moitié de la population mondiale est exposée au paludisme. Si les progrès thérapeutiques sont nécessaires pour mieux prévenir et traiter l’infection, seule la mise au point d’un vaccin pourrait permettre d’envisager l’éradication de ce fléau mondial.

Lire aussiPaludisme : vers un traitement à 100% efficace ?

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Paludisme, informations et traitements. Institut Pasteur. Janvier 2013.
– White NJ. Tafenoquine — A Radical Improvement?. N Engl J Med. 2019.
  • bonjour merci pour ce nouveau produit contre le paludisme. juste ma préoccupation; la tafenoquine est déjà mise en disposition de tout les pays du monde ?

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,

      La Tafénoquine a été approuvée aux USA, mais elle n’est pas encore disponible en Europe. Elle est donc essentiellement disponible aux USA. De nombreux pays du monde s’alignent sur les approbations américaines et européennes, mais ce médicament reste pour l’instant assez restreint au territoire américain.

      Très Bonne Journée
      L’équipe santé sur le net

      Reply
  • le paludisme continue a tuer car actuellement la quinine qui était une molecule éfficace ne repond plus à l’attente des soignant et l’usage de Moustiquaires Longue Durée reste limité pour la nuit, car ici chez à idiofa les moustiques piquent aussi la journée.

    Reply
  • Ziriranemulume says:

    Merci, ici en RDC nous avons beaucoup besoins des resultats de vos recherches dans ce domaine pour toutes les maladies

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Oui, vous pouvez avoir le paludisme et la Covid-19. M
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
  • Marcel nkulu says:

    Merci l’équipe de santé de pouvoir éffectué des recherches sur le traitement éfficace du paludisme; ce dernier a beaucoup tué les personnes des differents âges dans le monde et surtout les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. D’où nous demandons aux autorités dela santé publique des pays du monde de disponibiliser un vrai médicament anti paludéen qui est au plafond pour atenuer cette maladie.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci de partager votre expérience. Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.