L’OMS veut mettre fin à la tuberculose d’ici 2030

Mar 24, 2016 par

OMS_fin_tuberculose_2030

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’OMS a annoncé un objectif ambitieux : éradiquer la maladie en moins de 15 ans. L’infection touche près de 9,6 millions de personnes par an à travers le monde, en causant la mort de 1,5 million d’entre elles.

Tuberculose : 47% de mortalité en moins depuis 1990

Des progrès gigantesques ont été faits en à peine deux décennies. Depuis 2000, 43 millions de vies ont été sauvées grâce aux mesures sanitaires mises en place à travers le monde. Malgré cela, la tuberculose tue encore 4 000 personnes chaque jour. Elle reste, avec le VIH/SIDA, la maladie infectieuse la plus meurtrière.

A savoir ! La tuberculose est causée par une bactérie, Mycobacterium tuberculosis, qui affecte généralement les poumons, mais aussi les os, les méninges ou encore le système uro-génital. En l’absence de traitement, la bactérie tue dans un cas sur deux.

En savoir plusTuberculose : Histoire, symptômes, traitement et vaccination

L’OMS rappelle que les pays les plus touchés font des efforts importants pour permettre cette amélioration. Trente pays rassemblent à eux seuls 85 % des cas de tuberculose. Citons les exemples de l’Inde et de la Thaïlande qui tentent d’instaurer un accès universel aux soins antituberculeux, de l’Afrique du Sud qui a élargi l’accès aux tests de dépistage, ou encore du Brésil et du Vietnam qui investissent massivement dans la recherche.

Les résistances aux antibiotiques, « un problème crucial »

Les tuberculoses multirésistantes (insensibles à plusieurs antibiotiques) et ultrarésistantes (insensibles à la plupart des antibiotiques) entretiennent l’épidémie mondiale. Elles constituent les principaux obstacles à l’éradication de la maladie. L’Organisation estime que ces tuberculoses ont causé, sur l’année 2014, 190 000 décès dans le monde.

L’accent doit être mis sur la recherche, qui est « insuffisamment financée au niveau mondial ». Elle doit être développée en parallèle de la lutte contre le VIH, principale maladie associée aux cas de tuberculoses mortelles. L’OMS insiste aussi sur le développement des démarches d’élimination de la pauvreté, du développement de couvertures sanitaires universelles, ou de protections sociales et juridiques.

Un chantier dantesque

L’objectif de l’OMS est de réduire de 80% le nombre d’infections et de 90% le nombre de décès en lien avec la tuberculose entre 2015 et 2030. La collaboration de tous les pays est indispensable, autant sur le plan politique que sur le plan scientifique.

4 lignes directrices ont été émises par l’Organisation Mondiale de la Santé

– Prévenir la tuberculose en réduisant la pauvreté
– Mieux dépister, traiter et soigner la tuberculose
– Stimuler la recherche et l’innovation au niveau mondial
– Mettre fin à la stigmatisation et à la discrimination des malades.

Article suggéréUne variante génétique pourrait éradiquer la tuberculose

Hadrien V. Pharmacien


Sources
Mathilde C. « Tuberculose ». Santé sur le Net. 22/03/2016
« L’OMS appelle les pays et ses partenaires à s’unir pour mettre fin à la tuberculose ». OMS. 22/03/2016
« Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2016: s’unir pour mettre fin à la tuberculose ». OMS. 24/03/2016

Hadrien V.
Pharmacien.
Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.
Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.