Parkinson : des chaussures laser pour marcher plus facilement

Feb 14, 2018 par

Le freezing ou blocage compte parmi les symptômes les plus frustrants et stigmatisants de la maladie de Parkinson. Les médicaments classiquement utilisés n’ont qu’une efficacité très limitée sur cette manifestation. La mise au point de chaussures équipées de lasers par des chercheurs néerlandais pourrait apporter une solution efficace pour les patients.

Maladie de Parkinson - chaussures laser - freezing

Maladie de Parkinson et freezing

Parmi les symptômes de la maladie de Parkinson, l’un d’eux concerne directement la marche et est désigné par le terme de blocage ou freezing. Ce blocage correspond, soit à une difficulté pour initier un mouvement, soit à une incapacité soudaine et brève de marcher. Alors qu’ils ont la volonté d’avancer, les patients sont comme figés sur place pendant un laps de temps, qui peut durer de quelques secondes à 1 ou 2 minutes. Juste avant le blocage, certains patients peuvent ressentir des tremblements ou effectuer des petits pas traînants.

À savoir ! Le freezing ou blocage affecte essentiellement la marche, mais il peut aussi toucher la parole, l’écriture ou les mouvements des bras.

Ce phénomène, très difficile à vivre pour les patients et généralement très mal compris par l’entourage, touche particulièrement les malades atteints depuis plusieurs années et n’est pas systématique. Il survient dans différents contextes :

  • Au début de la marche ;
  • En marchant dans des espaces ouverts ou au contraire encombrés ;
  • En approchant d’un obstacle (porte, ascenseur, escalier, …) ;
  • Lors des changements de direction ;
  • Lorsque la surface du sol change (sol irrégulier vers sol régulier ou l’inverse).

L’origine du freezing dans la maladie de Parkinson reste mystérieuse, d’autant plus que les traitements médicamenteux restent souvent peu efficaces sur ce symptôme particulier.

Un laser comme repère visuel

Si les traitements classiques de la maladie de Parkinson n’ont qu’une efficacité très limitée sur le freezing, une innovation pourrait bientôt aider les patients à mieux marcher. En effet, des chaussures équipées de lasers ont récemment été mises au point par des chercheurs néerlandais et ont été testées dans le cadre d’une étude à petite échelle.

Quel est le principe de cette approche inédite ? La stimulation externe par des repères visuels est un concept connu depuis des décennies pour lutter contre le freezing. Mais jusque-là les dispositifs utilisant cette approche étaient complexes à mettre en œuvre. Ces chaussures équipées de laser projettent un rayon au sol devant les patients, offrant un repère visuel pour aider le patient à positionner son pied pour marcher. Le déclenchement du pas devient alors un geste conscient. Les lasers sont programmés à l’avance pour chaque patient, notamment en fonction de la longueur de leurs pas.

Pour tester l’efficacité de ces chaussures, les chercheurs ont effectué une première étude sur 21 patients atteints de la maladie de Parkinson et présentant des troubles de la marche. Chaque patient effectuait 10 essais avec et 10 essais sans les chaussures à lasers, avec un protocole de marche standardisé.

Deux fois moins de freezing pendant deux fois moins longtemps

Les résultats de cette étude ont été publiés en décembre 2017 dans la revue scientifique Neurology. Sur les 21 patients ayant participé, 19 ont présenté des blocages à la marche au cours des essais. Le port des chaussures à laser a permis une baisse significative du nombre d’épisodes de freezing :

  • De 37,7 % chez les patients recevant un traitement dopaminergique (l’un des principaux traitements de la maladie de Parkinson) ;
  • De 45,9 % chez les patients sans traitement dopaminergique.

De plus, la durée du freezing était réduite, de 56,5 % en l’absence de traitement dopaminergique et de 51,4 % avec un traitement. Quant aux impressions des patients, 12 ont observé une amélioration modérée à importante de la marche et se sont déclarés intéressés pour acquérir ces chaussures à laser. Seuls 3 patients n’ont noté aucun effet sur leurs symptômes.

Une seconde étude est en cours pour évaluer l’intérêt de ces chaussures au domicile des patients et non plus seulement en laboratoire. Les chercheurs prévoient également un essai clinique de plus grande ampleur, incluant plus d’une centaine de patients.

Ces chaussures d’un nouveau genre pourraient s’avérer être une thérapie non médicamenteuse optimale pour soulager le freezing associé à la maladie de Parkinson.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Parkinson et blocage (freezing). Parkinson Québec. Juin 2015.
– The laser shoes : A new ambulatory device to alleviate freezing of gait in Parkinson disease. Barthel, Claudia and al. 2017. Neurology.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.