Perte d’odorat : Retrouver les odeurs après la Covid-19

Actualités Coronavirus (COVID-19) Maladies infectieuses

Rédigé par Estelle B. et publié le 1 avril 2020

Dès l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 en Europe, un nouveau symptôme caractéristique avait été observé par les patients et les médecins, une perte de goût et d’odorat. Considéré comme un signe de bon pronostic, il n’en demeure pas moins une conséquence invalidante de la maladie. Santé Sur le Net vous donne quelques conseils pour retrouver plus facilement l’odorat.

une femme et sa fille qui sentent un gâteau

Covid-19 et perte de goût ou d’odorat

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la liste des symptômes de la maladie s’est progressivement allongée :

  • De la fièvre ou des frissons ;
  • Une toux ;
  • Des maux de tête inhabituels ;
  • Des courbatures ;
  • Une fatigue importante ;
  • Des troubles digestifs (nausées, diarrhées) ;
  • Une perte brutale de goût et d’odorat;
  • Des signes cutanés ;
  • Des difficultés respiratoires dans les formes graves.

La perte brutale de goût et d’odorat constitue un symptôme impressionnant pour les patients et potentiellement très invalidant, surtout lorsqu’il perdure après la fin de l’infection. Plusieurs études se sont révélées rassurantes sur cette perte d’odorat, considérée comme un facteur de bon pronostic de la maladie. En effet, les données épidémiologiques révèlent que plus la Covid-19 est grave, moins la perte d’odorat est fréquente.

Lire aussiComment bien récupérer après la Covid-19 ?

D’où vient la perte d’odorat ?

Jusque-là, les chercheurs incriminaient l’obstruction nasale pour expliquer l’anosmie. Plus récemment, une nouvelle étude laisse entrevoir une autre explication à cette perte d’odorat, suite à l’infection par le SARS-CoV2. Le virus n’envahirait pas seulement les voies respiratoires, mais aussi la bouche, et notamment :

  • Les cellules buccales, qui seraient sensibles au virus ;
  • La salive.

Et selon les données collectées, la détection du virus dans la bouche pourrait en partie expliquer la perte de goût et d’odorat observée chez une partie des patients. Ce résultat constitue une nouvelle piste pour mieux comprendre le mécanisme d’anosmie lié à la Covid-19.

Dans tous les cas, la perte de goût et/ou d’odorat est souvent longue et représente généralement le dernier symptôme de la maladie, parfois des semaines ou des mois après l’infection. Comment retrouver ses capacités olfactives ?

Lire aussiLorsqu’une légère commotion cérébrale altère l’odorat …

Miser sur la rééducation olfactive

Perdre l’odorat ou sentir des odeurs altérées altère la qualité de vie, et peut même devenir invalidant pour certains professionnels, comme les parfumeurs ou les œnologues. Pour retrouver l’olfaction et surtout ressentir les odeurs comme avant, plusieurs semaines ou mois peuvent être nécessaires.

Les spécialistes conseillent à tous les patients concernés une rééducation olfactive, basée sur un entraînement à la reconnaissance d’une palette d’odeurs.

Pour en savoir plus, retrouver un protocole de rééducation olfactive gratuit sur anosmie.org

Chaque jour, idéalement deux fois par jour, et sur plusieurs semaines, le patient anosmique doit tenter de sentir et de reconnaître plusieurs préparations à base d’huiles essentielles. Progressivement, le sens de l’odorat va revenir, même s’il faut savoir faire preuve de patience. Selon une étude actuellement menée à Marseille, cette rééducation olfactive solliciterait la mémoire et pourrait être utilisée dans le cadre de la prise en charge des troubles de la mémoire.

Lire aussiPerte brutale de goût ou d’odorat, un signe du Covid-19 !

Estelle B., Docteur en Pharmacie
Article publié le 30 septembre 2020. Mis à jour le 1 avril 2021.

Sources
– Covid-19 : Étude du Pr Hans sur la perte du goût et de l’odorat. hopital-foch.com. Consulté le 25 septembre 2020.
– SARS-CoV-2 infection of the oral cavity and saliva. nature.com. Consulté le 1er avril 2021.
  • SVP A quoi CORRESPOND la Prescription ci dessous :

    – la composition suivante :.

    “.- Bicarbonate de sodium 178,5 mg + Macrogol (3350) 13,125 g+ Potassium de chlorure 46,5 mg
    + sodium de chlorure 350,7 mg ; prdre pr solu buvable sach (Movicol poudre sol buv en 20 sach),
    .1 à 2 le matin.. “

    Reply
  • SVP A quoi CORRESPOND la Prescription ci dessous :

    – la composition suivante :.

    “.- Bicarbonate de sodium 178,5 mg + Macrogol (3350) 13,125 g+ Potassium de chlorure 46,5 mg
    + sodium de chlorure 350,7 mg ; prdre pr solu buvable sach (Movicol poudre sol buv en 20 sach),
    .1 à 2 le matin.. “

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour poser vos questions. Pour vous expliquer correctement votre ordonnance, il est nécessaire de connaitre le contexte de celle-ci. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre pharmacien. Vous pourrez lui expliquer votre situation en toute confidentialité et celui-ci vous apportera des informations appropriées.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.