Comment bien récupérer après la Covid-19 ?

Sep 20, 2020 par

L’évolution de la prise en charge de la COVID-19 a permis une baisse de la mortalité. La mise sous respirateur artificiel avec intubation, qui augmentait les risques de complications et de maladies nosocomiales, a été abandonnée au profit de l’oxygénothérapie associée à une corticothérapie. Malgré ces progrès, les dégâts du virus sont toujours présents après une hospitalisation. Dans ces conditions, comment récupérer au mieux après guérison ?

couple qui respire un air pur

Des atteintes organiques multiples dues au coronavirus SARS-CoV-2…

Les lésions pulmonaires sont celles qui entrainent le plus d’hospitalisations lors des cas de COVID-19, et l’étude des autres épidémies de coronavirus a montré qu’une fibrose pulmonaire pouvait subsister après l’infection initiale.

À savoir ! !  La fibrose pulmonaire est une lésion au niveau des poumons avec présence de tissu conjonctif fibreux. Les échanges gazeux, dont celui en oxygène, se font plus difficilement, entraînant des difficultés pour respirer.

L’Académie nationale de médecine a recensé d’autres séquelles organiques, qui sont une réelle menace et dont l’importance reste mal évaluée :

  • Les atteintes cardiaques
  • Les atteintes rénales
  • Les atteintes directes ou indirectes du système nerveux central
  • Les sarcopénies (perte de masse musculaire, baisse de la performance et de la force musculaire)

En raison du peu de recul sur la maladie, les experts recommandent une surveillance et un suivi à long terme de ces séquelles.

…et des troubles généraux !

En plus de l’atteinte multi-organique, d’autres troubles complexes souvent mal connus apparaissent quelques semaines après la guérison, et dont l’origine et le devenir restent inconnus.

  • Un malaise général
  • Des douleurs musculaires
  • Des arthralgies (douleurs articulaires)
  • De la fatigue au moindre effort physique ou intellectuel
  • Une perte de la mémoire
  • Des accès de tachycardie
  • Une perte de poids

La plupart du temps, ces troubles sont épisodiques mais peuvent dans certains cas être chroniques. Leur traitement est complexe. Les médecins recommandent, pour une meilleure récupération, la prise de paracétamol et de faire appel à un diététicien s’il y a une éventuelle dénutrition.

Les séquelles psychiques des patients peuvent être pris en charge par un psychologue dans le but de retrouver des conditions de travail et une vie sociale normales. De même pour les personnels soignants, qui ont aussi la possibilité de demander des mesures concernant l’organisation du travail afin de diminuer le risque de « burn out » et les tensions psychologiques liées à un travail excessif.

Quels moyens pour une meilleure récupération ?

Voici 5 conseils pour bien récupérer après la COVID-19 :

  • Reprendre une activité physique (comme la marche ou le vélo)
  • Se faire suivre psychologiquement (les personnes qui se sont remises de la maladie peuvent être stigmatisées, contribuant à des problèmes psychologiques comme la dépression et l’anxiété. Il est donc important de ne pas les ostraciser)
  • S’hydrater et manger correctement
  • Arrêter le tabac et l’alcool
  • Se mettre au yoga, travailler son souffle, méditer…

De nombreux moyens existent pour avoir la meilleure récupération possible, que ce soit au niveau physique ou psychique. Alors n’hésitez pas à demander de l’aide !

Lucas SDC., Journaliste scientifique

–  Follow-up studies in COVID-19 recovered patients – is it mandatory ? Science of The Total Environment. Consulté le 15 septembre 2020.
– Avis de l’Académie : Les séquelles de la Covid-19 l’Académie nationale de médecine. Consulté le 15 septembre 2020.

Lucas SDC.
Journaliste scientifique, étudiant en pharmacie.
Passionné par la nutrition et la biochimie.
Aime jouer aux échecs, la musique et l’écologie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.