L’intérêt du plasma convalescent face à la COVID-19

Jun 14, 2020 par

Toutes les pistes possibles sont explorées pour développer un traitement efficace face à la COVID-19, responsable d’une pandémie depuis plusieurs mois. Parmi ces pistes, figure le plasma des personnes en voie de guérison, appelé le plasma convalescent. Une piste qui pourrait s’avérer prometteuse selon une récente étude, publiée dans la revue scientifique JAMA. Explications.

Expert en santé réalisant des expériences

COVID-19 et plasma convalescent

L’utilisation du plasma convalescent constitue une piste intéressante dans la recherche d’un traitement efficace contre la COVID-19. Le plasma, c’est-à-dire la partie liquide du sang dépourvue des cellules sanguines, des personnes infectées et en voie de guérison contient en effet les anticorps développés par la personne malade pour lutter le Sars-Cov2.

A travers le monde, plusieurs études cliniques sont en cours pour évaluer l’intérêt du plasma convalescent dans les formes graves de la COVID-19. Récemment, les résultats de l’une de ces études ont été publiés et se révèlent prometteurs.

L’étude chinoise en question a été menée dans sept hôpitaux de la région de Wuhan entre février et avril 2020. Au total, 103 patients adultes atteints d’une forme sévère ou critique de la COVID-19 ont été inclus dans cette étude.

Une amélioration clinique plus fréquente et plus rapide

Les patients ont été aléatoirement répartis en deux groupes :

  • Un groupe de 51 patients bénéficiant des soins conventionnels de réanimation ;
  • Un groupe de 52 patients bénéficiant des soins conventionnels de réanimation et d’une transfusion de plasma convalescent.

A 28 jours de suivi, les patients ayant reçu une transfusion de plasma convalescent présentaient une amélioration clinique significative avec 2,15 jours d’avance sur le groupe contrôle. De plus, 51,9 % des patients ayant reçu du plasma convalescent présentaient une amélioration clinique, contre seulement 43,1 % du groupe contrôle.

Par ailleurs, l’amélioration clinique obtenue grâce au plasma convalescent était d’autant plus importante que les patients présentaient initialement une forme sévère de la COVID-19. Enfin, le plasma convalescent se montrait également prometteur concernant deux autres paramètres :

  • Les sorties d’hospitalisations ;
  • La mortalité.

Une thérapeutique encadrée en France

Cette étude, l’une des premières publiées sur l’utilisation du plasma convalescent face à la COVID-19, présente quelques limites d’interprétation, mais suggère un intérêt de cette thérapeutique dans les formes sévères de la maladie.

En France, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a émis en mai 2020 des recommandations sur l’utilisation du plasma convalescent dans le traitement de la COVID-19. En effet, deux essais cliniques utilisant cette approche sont menés actuellement en France, les essais Coriplasm et Coriplasmic. Dans la mesure du possible, seuls les patients inclus dans ces essais peuvent bénéficier de la transfusion de plasma convalescent. Dans certaines situations particulières, cette thérapeutique peut également être proposée à d’autres patients, atteints d’une forme grave de la COVID-19, après discussion collégiale au sein de l’équipe médicale.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Effect of Convalescent Plasma Therapy on Time to Clinical Improvement in Patients With Severe and Life-threatening COVID-19: A Randomized Clinical Trial. JAMA. Consulté le 1er juin 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.