La pleine conscience contre l’hyperphagie boulimique

Jan 5, 2018 par

L’hyperphagie boulimique, au contraire de la boulimie, constitue un facteur de risque de surpoids ou d’obésité. Parmi l’ensemble des thérapies existantes, la pleine conscience s’avère une alternative prometteuse pour traiter l’hyperphagie boulimique et ses conséquences sur le poids, selon une récente revue de littérature.

hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique est un trouble du comportement alimentaire, différent de la boulimie. A partir de ses manifestations cliniques, les experts ont défini les critères diagnostiques suivants :

  • Des épisodes récurrents de crises de boulimie, caractérisés par deux aspects :
    • L’absorption en un temps limité d’une quantité de nourriture largement supérieure à la quantité normalement ingérée par la plupart des gens ;
    • Le sentiment de perte de contrôle du comportement alimentaire durant l’épisode ;
  • Les épisodes de boulimie sont associés à au moins 3 des caractéristiques suivantes :
    • Manger beaucoup plus rapidement que la normale ;
    • Manger jusqu’à se sentir physiquement mal ;
    • Manger de grandes quantités de nourriture sans ressentir de faim ;
    • Manger seul parce qu’on se sent gêné par la quantité de nourriture ingérée ;
    • Ressentir un sentiment de dégoût de soi-même, de déprime ou de culpabilité après avoir trop mangé ;
  • Une souffrance importante associée au comportement boulimique ;
  • Une récurrence du comportement boulimique en moyenne une fois par semaine depuis 3 mois ;
  • La survenue du comportement boulimique en dehors d’un contexte de boulimie mentale ou d’anorexie mentale

À savoir ! Le grignotage tout au long de la journée de petites quantités d’aliments ne doit pas être considéré comme une hyperphagie boulimique.

L’hyperphagie boulimique se manifeste ainsi par des crises de boulimie, mais sans les comportements compensatoires caractéristiques de la boulimie (prise de laxatifs, vomissements provoqués, sport intensif).

La pleine conscience

La pleine conscience, encore appelée méditation de pleine conscience ou présence attentive, est un concept introduit par le médecin américain Jon Kabat-Zinn dans les années 1990. Elle consiste à porter de manière intentionnelle son attention sur des expériences internes (sensations, émotions, pensées, état d’esprit) ou externes, sans porter de jugement de valeur.

Selon certains spécialistes, la pleine conscience comporte 5 composantes :

  • L’observation des sensations, perceptions, pensées et émotions ;
  • La verbalisation de ces observations ;
  • La non-réactivité à l’expérience intérieure ;
  • Le non-jugement de l’expérience ;
  • L’agissement avec conscience.

La pleine conscience est notamment utilisée pour la gestion du stress, de l’anxiété et de la douleur chronique chez les personnes touchées par la maladie. Elle favorise la flexibilité psychologique et la compassion envers soi-même. De plus en plus, elle est proposée aux personnes souhaitant reprendre le contrôle face à des troubles comportementaux, tels que l’hyperphagie boulimique.

Hyperphagie boulimique et pleine conscience

Pour évaluer l’intérêt d’une telle intervention dans la prise en charge de l’hyperphagie boulimique, des chercheurs ont compilé les résultats de 12 études, menées jusqu’en février 2016, sur 626 personnes adultes, majoritairement des femmes.

Les résultats ont montré que l’IMC (Indice de Masse Corporelle) ne variait pas significativement chez les adultes ayant suivi une thérapie de pleine conscience, avec de très fortes variabilités selon les études. En revanche, la pleine conscience montrait un effet globalement positif sur :

  • Les compulsions alimentaires ;
  • L’hyperphagie boulimique ;
  • Le niveau d’activité physique.

Les personnes souffrant d’hyperphagie boulimique ne présentent pas de comportements compensatoires comme les boulimiques et ont donc tendance à prendre du poids au fil des crises. Les études semblent montrer qu’un suivi long pourrait permettre une perte de poids importante.

La thérapie de pleine conscience permet sur le long terme de réduire l’hyperphagie boulimique et ses conséquences pondérales. D’autres études sont désormais nécessaires pour explorer l’efficacité de la pleine conscience sur la perte de poids, chez les personnes en situation de surpoids ou d’obésité (lien vers fiche : https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/metabolisme/obesite/).

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Hyperphagie boulimique: définition, symptômes, diagnostic (DSM-5). Psychomedia. 7 mars 2015.
– Définition: Pleine conscience (mindfulness). Psychomedia.
– The effects of mindfulness training on weight-loss and health-related behaviours in adults with overweight and obesity: A systematic review and meta-analysis. Ruffault, A. and al. 2017. Obesity Research & Clinical Practice 11: 90—111.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.