Une posologie variable selon le sexe !

Jul 26, 2017 par

Les médicaments agissent-ils de manière identique sur les hommes et sur les femmes ? Faut-il une posologie différente pour chaque sexe ? A la manière des posologies adaptées pour les enfants, la Société Européenne de Cardiologie souhaite qu’une posologie différenciée pour les hommes et les femmes soit mise en place, en ce qui concerne les médicaments cardiovasculaires.

posologie-sexe-cardiovasculaire

Une recherche clinique menée principalement sur des hommes

Alors que de plus en plus de femmes sont victimes d’accidents et de maladies cardiovasculaires, la grande majorité des essais cliniques portant sur les traitements cardiovasculaires est effectuée principalement sur des populations masculines, d’âge moyen. Or les hommes et les femmes ne seraient pas égaux, en ce qui concerne leur sensibilité aux médicaments.

En pratique, les traitements cardiovasculaires entraînent d’une manière générale plus d’effets indésirables graves chez les femmes et ne présentent pas toujours la même efficacité que chez les hommes. Beaucoup de femmes arrêtent ainsi leur traitement préventif, augmentant considérablement leur risque d’accidents cardiovasculaires. Des études cliniques ciblées sur les femmes s’avèrent nécessaires pour mieux comprendre ces différences liées au sexe.

Un effet sexe-dépendant des médicaments

Les caractéristiques des médicaments (durée d’action, répartition dans l’organisme, dose optimale, élimination, …) seraient différentes chez les hommes et chez les femmes. En effet, les femmes diffèrent des hommes au niveau de leur composition corporelle et de leur physiologie, en particulier avec les changements hormonaux au cours du cycle menstruel, de la ménopause et de la grossesse. Ces différences impactent l’effet des substances médicamenteuses, parfois de manière très importante. Ainsi les hommes et les femmes n’absorbent pas, ne distribuent pas, ne métabolisent pas et n’excrètent pas de manière identique les principes actifs des médicaments cardiovasculaires (pharmacocinétique et pharmacodynamie des médicaments).

A titre d’exemple, l’aspirine est prescrite à faible dose dans la prévention de certains accidents cardiovasculaires. Pour une même posologie, les femmes présentent des taux sanguins d’aspirine supérieurs à ceux observés chez les hommes. Cette différence liée au sexe disparaît pendant la grossesse ou en cas de contraception orale associée. L’aspirine procure un effet protecteur plus élevé contre l’accident vasculaire cérébral (AVC) chez la femme, et contre l’attaque cardiaque chez l’homme. L’aspirine est plus active dans les plaquettes chez les hommes, tandis que la résistance à l’aspirine est plus fréquente chez les femmes.

Vers une posologie variable selon le sexe

Même si ces différences liées au sexe au niveau des traitements cardiovasculaires sont en partie connues, aucune mesure n’a jusque-là été prise pour prendre en compte ces disparités. Dans un récent exposé paru dans la revue European Heart Journal, la Société Européenne de Cardiologie publie plusieurs recommandations :

  • Une plus grande inclusion des femmes dans les essais cliniques portant sur les traitements cardiovasculaires ;
  • L’apparition sur les notices des médicaments cardiovasculaires d’une posologie différenciée pour les hommes et pour les femmes ;
  • Une meilleure formation des professionnels de santé sur l’influence du sexe sur les caractéristiques des médicaments.

Ces recommandations sont destinées à renforcer la sécurité d’emploi et l’efficacité des médicaments cardiovasculaires, mais aussi à établir des stratégies thérapeutiques optimales à la fois pour les hommes et pour les femmes. La prise en compte du sexe dans les posologies médicamenteuses pourrait notamment permettre de réduire les effets indésirables fréquemment observées chez les femmes et ainsi les abandons de traitements.

Difficile de savoir pour l’instant si les laboratoires pharmaceutiques prendront en compte ces recommandations. Cette question d’une posologie adaptée au sexe pourrait également se poser pour d’autres médicaments, qui pourraient agir différemment sur les hommes et les femmes.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Sex-specific cardiovascular drug dosages needed to reduce adverse reactions in women. European Society of Cardiology. 2017 June 13.
– Gender differences in the effects of cardiovascular drugs. Tamargo J., and al. 2017. European Heart Journal – Cardiovascular Pharmacotherapy 3:163–182. doi:10.1093/ehjcvp/pvw042.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.