Du dentifrice pour préserver son coeur

Dec 8, 2016 par

En France, 150 000 personnes décèdent chaque année d’un accident cardiovasculaire, dont 27% d’un infarctus du myocarde et 25% d’un accident vasculaire cérébral. Et si un dentifrice révolutionnaire pouvait réduire le risque de tels accidents…

dentifrice et brosses à dents

Hygiène bucco-dentaire et risque cardiovasculaire

Depuis plusieurs années, les études ont établi un lien entre la santé bucco-dentaire et le système cardiovasculaire. La santé bucco-dentaire intervient sur le cœur principalement à deux niveaux :

  • Le risque d’infection : une carie non soignée ou une maladie des gencives représentent des portes d’entrée pour les bactéries. Ces bactéries peuvent migrer de la bouche vers le cœur grâce à la circulation sanguine. Parvenues au cœur, elles peuvent provoquer une endocardite infectieuse (infection de la paroi interne du cœur) qui peut être mortelle. Les maladies de la bouche constituent ainsi la première cause d’endocardite infectieuse.
  • Le risque d’accident cardiovasculaire : la plaque dentaire renferme des bactéries qui agressent les gencives. Les gencives se mettent à saigner et une maladie des gencives (la maladie gingivale qui débute par une gingivite (inflammation des gencives)) peut se développer. Cette maladie est à l’origine de la production de toxines qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires.

Cette étroite relation entre la santé de la bouche et celle du cœur met en avant le caractère fondamental de l’hygiène bucco-dentaire. Le brossage quotidien, l’utilisation de bains de bouche, le détartrage et les soins dentaires sont capitaux non seulement pour notre santé bucco-dentaire, mais aussi pour limiter le risque d’accidents cardiovasculaires graves voire mortels. Jusque-là, la seule solution pour éliminer la plaque dentaire était le détartrage effectué par le dentiste. Mais un nouveau dentifrice pourrait révolutionner l’élimination de cette plaque.

Lire aussiInfarctus du myocarde

Un dentifrice pour éliminer la plaque dentaire

Des chercheurs américains viennent de développer un nouveau dentifrice, Plaque-HD, qui cible particulièrement la plaque dentaire. Ils ont étudié son efficacité sur 61 personnes en bonne santé, âgées de 19 à 44 ans. Un groupe de personnes a utilisé Plaque-HD tous les jours pendant 60 jours et un autre groupe un dentifrice placebo. Toutes les personnes ont respecté le même protocole de brossage.

Après 60 jours, la plaque dentaire de chaque personne a été analysée par coloration et photographie spécifiques. En parallèle, une protéine de l’inflammation, la CRP (Protéine C Réactive) a été dosée sur un prélèvement sanguin.

A savoir ! La CRP est une protéine produite au cours de l’inflammation aigüe. Son augmentation dans le sang témoigne de la survenue d’une réaction inflammatoire de l’organisme.

Or l’inflammation est l’un des phénomènes qui contribuent à l’athérosclérose (formation des plaques d’athérome à l’origine des accidents cardiovasculaires majeurs tels que l’infarctus du myocarde ou l’accident vasculaire cérébral (AVC)). En conséquence, le dosage de la CRP est utilisé communément comme un marqueur du risque cardiovasculaire.

Au terme de l’étude, l’utilisation du Plaque-HD a permis une réduction significative de la plaque dentaire et de la CRP par rapport au groupe placebo. Ce dentifrice pourrait-il ainsi réduire le risque d’accident cardiovasculaire ?

La fin du détartrage ?

Ce dentifrice est le premier dentifrice à cibler directement la plaque dentaire. Sa formulation brevetée est basée sur une combinaison unique d’agents de nettoyage qui s’attaquent directement au cœur de la plaque dentaire. L’utilisateur peut alors mieux visualiser celle-ci et l’éliminer grâce au brossage.

En brossage quotidien, ce dentifrice élimine la plaque dentaire, rafraîchit l’haleine et prévient les maladies gingivales. Il offre chaque jour à l’utilisateur l’impression de sortir d’un détartrage chez le dentiste. Au-delà du confort procuré, ce dentifrice pourrait surtout réduire le risque cardiovasculaire.

Pour confirmer l’efficacité de ce dentifrice novateur sur le risque d’accidents cardiovasculaires, une étude clinique de grande ampleur est désormais nécessaire et devrait débuter dans les prochains mois. La fin de la séance de détartrage chez le dentiste n’est donc pas encore à l’ordre du jour…

Estelle B., Docteur en Pharmacie


Sources :
Hennekens, C.H. 2016. Randomized Trial of Plaque Identifying Toothpaste: Dental Plaque and Inflammation. American Journal of Medicine.
Eurekalerts Science News. Toothpaste significantly reduces dental plaque and inflammation throughout the body. 19 octobre 2016.
Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire. Fiche conseil : Maladie cardiaque et santé bucco-dentaire. Consultée le 5 décembre 2016.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.