Peut-on prévoir l’évolution de la maladie d’Alzheimer ?

Actualités Neurologie Santé des séniors

Rédigé par Estelle B. et publié le 1 février 2020

La maladie d’Alzheimer est de loin la première cause de démence et son incidence ne cesse de croître au fil des années. Si le diagnostic de cette maladie neurodégénérative représente un enjeu crucial, l’évolution de la pathologie est également décisive pour améliorer la prise en charge des malades et développer le soutien pour les aidants. Des chercheurs américains ont annoncé récemment être capables de prédire l’évolution de la maladie d’Alzheimer. Explications.

L’évolution de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se caractérise par deux types de lésions au niveau cérébral :

  • Des dépôts de protéines amyloïdes produisant des plaques entre les neurones ;
  • Des dépôts de protéines tau à l’intérieur même des neurones.

La succession et l’évolution de ces lésions conditionnent le développement des symptômes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Actuellement, il est impossible de prédire l’évolution de ces symptômes, qui peut être très variable d’un patient à l’autre. Dans ce contexte, des chercheurs américains déclarent être capables de prédire l’évolution de la maladie, une possible révolution pour les équipes médicales, les patients et leurs familles.

Lire aussiUne prise de sang pour diagnostiquer précocement la maladie d’Alzheimer

Le PET-scan couplé à une injection de radiotraceur

Dans leur étude, les chercheurs ont utilisé des résultats d’examens d’imagerie cérébrale, obtenus par PET-scan (une technique très récente de scanner) avec l’injection d’un radiotraceur très spécifique. A partir de ces images, ils ont déterminé le processus de dégénérescence des neurones résultant de la maladie d’Alzheimer.

En visualisant directement l’évolution des deux types de lésions par imagerie cérébrale chez 32 patients atteints de la maladie d’Alzheimer, les chercheurs ont pu corréler cette évolution avec l’apparition et le développement des différents symptômes de la maladie, et notamment le déclin cognitif et la démence. Ainsi, la proportion de dépôts de protéines tau dans les neurones serait associée au déclin cognitif dans les stades avancés de la maladie, ce qui n’est pas le cas des dépôts de protéines amyloïdes.

Lire aussiPrévention de la maladie d’Alzheimer : les bénéfices d’un régime riche en graisses pendant la vie in-utero

Une avancée considérable pour les patients et pour la recherche clinique

Selon les chercheurs, la visualisation par imagerie des lésions de type tau pourrait être utilisée comme outil de prédiction de l’évolution de la maladie, et notamment pour suivre l’évolution du déclin cognitif dès le début de la maladie. Pour les médecins, les patients et les familles, un tel résultat pourrait permettre d’indiquer un pronostic personnalisé d’évolution de l’état neurologique des patients, grâce à l’imagerie.

Mais cette découverte pourrait également être très utile pour évaluer l’efficacité de nouveaux traitements de la maladie d’Alzheimer. Le suivi des lésions de type tau pourrait constituer un critère d’efficacité très intéressant pour les futurs essais cliniques.

Cette étude permet ainsi d’envisager une prédiction fine de l’évolution de la maladie d’Alzheimer, et ce dès le début de la maladie.

Lire aussiMaladie d’Alzheimer : la piste de l’implication du cholestérol

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Prospective longitudinal atrophy in Alzheimer’s disease correlates with the intensity and topography of baseline tau-PET. SCIENCE TRANSLATIONAL MEDICINE. Consulté le 21 janvier 2020.
  • BABA AMER says:

    Bonjour,
    Ma femme a été diagnostiquée de la maladie d’Alzheimer depuis 2 ans et un IRM au 08/20 d’une atrophie temporale médiale notée 2 sur l’echelle de scheltens leucoaraïose stade 3 de Fazekas avec absence d’anomalie des angles ponto-cerébelleux ou d’expancivité cerébrale..
    Depuis Elle ne prend que donepezil Beker 10mg 1 cp le soir avant couchez.. on a compris 1 chose, c’est, ne pas la contrarier. Elle fait le ménage,à manger, sort au marché, achète ces 2 journaux, fait les mots fléchées avec une aisance
    inouïe ainsi que le Sudoku.aussi, regarde les films , lie ces journaux complais sauf que, le lendemain Elle ne se souvient pas de les avoir lue p/certains écrits Elle nous fais des reflections d’une logique implacable., Mais de temps à autres , Elle me dit j’ai mon cerveau qui se brouille pourquoi? Elle est consciente de la chose. Elle parle beaucoup de son enfance d’après Elle spoliée..
    Surtout ne pas contrarier à mon sens est d’une extreme importance p/la stabilitée de la malade.
    bien à vous merci .
    Elias

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de votre témoignage.
      Bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de votre témoignage.
      Bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.