Pubalgie : symptômes et traitements

septembre 2021 par

Très fréquente chez les sportifs, la pubalgie aussi appelée “pubalgie du sportif” se manifeste par des douleurs aigües dans la région du pubis. Son apparition brutale est, dans la plupart des cas, due à une sollicitation répétée des tendons et à une succession de microtraumatismes durant l’effort physique.

Pubalgie : douleurs

Qu’est-ce que la pubalgie ?

La pubalgie est une douleur fréquente localisée dans la région inguino-pubienne (entre l’aine et le pubis). Elle fait référence à toute tension ou déchirure des tissus mous de l’aine. Au fil du temps, la pubalgie peut se transformer en hernie.

La pubalgie est souvent appelée “pubalgie athlétique” car elle est généralement causée par le sport, et particulièrement par des activités qui impliquent une torsion du corps, des changements de direction soudains ou des mouvements répétitifs.

Quels sont les symptômes de la pubalgie ?

La pubalgie se manifeste essentiellement par une douleur très forte dans la région de l’aine et du pubis. La douleur peut disparaître lorsque le corps est au repos, mais elle revient généralement dès que la personne est à nouveau en mouvement.

Par ailleurs, dans certains cas, une forte douleur peut être ressentie lorsque la personne tousse ou qu’elle éternue. En plus de la douleur vive, il n’est pas rare de ressentir une raideur ou une sensibilité au niveau de l’aine.

Quelles sont les causes de la pubalgie?

La pubalgie est causée par une succession de micro-traumatismes des muscles, des ligaments ou des tendons de la région pubienne. La pratique de certains sports augmente les risques de pubalgies. C’est notamment le cas du football, du hockey, du rugby, du ski et du tennis.

Bien que cette pathologie soit plus fréquente parmi les sportifs, elle peut cependant toucher n’importe qui.

Les hommes sont généralement plus sujets aux pubalgies que les femmes. Cela est essentiellement dû au fait que le bassin masculin soit plus étroit, ce qui le rend moins stable et plus fragile.

Comment diagnostique-t-on une pubalgie ?

Le diagnostic de la pubalgie commence par un interrogatoire au cours duquel le médecin interroge ses patients sur leurs antécédents médicaux et sur la douleur dont il est question. Les patients doivent alors effectuer certains mouvements afin que le praticien puisse évaluer la partie du corps touchée. Enfin, des examens d’imagerie médicale permettront de mieux visionner la région de l’aine et du pubis afin de confirmer le diagnostic.

Les traitements de la pubalgie

Selon l’ampleur de la blessure, les patients se verront prescrire un traitement non chirurgical ou chirurgical :

Les traitements non-chirurgicaux

Lorsqu’une pubalgie survient, le repos et l’application d’un sac de glace sur la partie du corps touchée permettent de soulager la douleur. La prise d’anti-inflammatoires aide également à atténuer l’inflammation.

Si la douleur persiste, une injection d’hydrocortisone pourra être administrée.

Si après une semaine de repos les patients ne voient pas d’amélioration, le médecin traitant pourra les référer à un physiothérapeute. Ensemble, le praticien et ses patients travailleront sur le renforcement de la partie inguino-pubienne grâce à des exercices d’étirement et de renforcement.

Certaines personnes atteintes de pubalgie se rétablissent complètement après quatre à six semaines de physiothérapie.

Le traitement chirurgical

Si après plusieurs mois de physiothérapie la douleur est toujours aussi vive, une intervention chirurgicale pourrait être nécessaire.

Le principe de la chirurgie des pubalgies consiste généralement à effectuer une incision près de l’aine et à réparer le tissu endommagé. Un temps de récupération de 6 à 12 semaines est à prévoir.

Le traitement laparoscopique est une autre solution pour traiter les blessures à l’aine. Il consiste à éliminer la tension en sectionnant le tendon conjoint du transverse et de l’oblique interne.

Le temps de récupération après une laparoscopie est d’environ une semaine. Néanmoins, toute activité physique intense devra être évitée durant trois à quatre semaines.

Yasmine B., rédactrice scientifique

Sources
– Pubalgie du sportif. em-consulte.com. Consulté le 24 juillet 2021.
– Pubalgie. larousse.fr. Consulté le 24 juillet 2021.
Yasmine B.
Rédactrice scientifique
Spécialiste en rédaction médicale, diplômée en biologie médicale. Passionnée par le domaine de la santé et l’actualité scientifique.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.