L’étouffement est un accident domestique fréquent. En effet, que ce soit à cause d’une cacahuète chez les plus petits ou d’un morceau de viande trop gros chez l’adulte ou la personne âgée, une fausse route est vite arrivée et concerne tout le monde à la maison. Dans ce cadre, connaître les bons gestes peut s’avérer très utile !

étouffement d'une jeune femme

Définition de l’étouffement

L’étouffement est l’un des accidents domestiques les plus fréquents. Il survient le plus souvent au cours d’un repas et désigne l’obstruction des voies respiratoires. On parle de « fausse route ». Autrement dit la victime avale de travers les aliments, qui, au lieu de gagner l’œsophage pour rejoindre l’estomac, se trouvent propulsés dans le conduit respiratoire.

L’obstruction peut être totale ou partielle.

Symptômes

Une personne dont les voies respiratoires sont totalement obstruées tente de tousser sans y parvenir. L’air ne passe plus : la victime ne peut ni parler ni respirer. Elle risque de perdre rapidement connaissance et de mourir asphyxiée, c’est une urgence vitale.

Une personne dont les voies respiratoires sont partiellement obstruées a des difficultés à respirer voire présente une respiration sifflante et tousse pour se débarrasser du corps étranger. La toux suffit généralement à expulser ce dernier.

Traitement

Devant une personne qui s’étouffe, il faut agir vite !

Lorsque la victime (adulte et enfant de plus d’un an) est consciente, qu’elle ne peut ni parler, ni respirer, ni tousser, il faut lui mettre des claques dans le dos entre les omoplates. Pour cela, il faut se positionner sur le côté et un peu en arrière de la victime en la penchant vers l’avant tout en soutenant sa poitrine d’une main. Cette position permet d’éviter au corps étranger de s’enfoncer davantage dans la trachée. L’objectif de la claque est de provoquer un mouvement de toux capable de déloger l’aliment ou l’objet. Après chaque claque, prenez un instant pour vérifier si le corps étranger a été expulsé ou non. Si oui, il faut stopper les claques et laisser la victime reprendre son souffle. Dans le cas contraire, il faut continuer l’administration de claques jusqu’à cinq maximum.

Si au bout de cinq claques dans le dos, le corps étranger n’est pas expulsé, il faut procéder aux compressions abdominales. Pour cela, il est nécessaire de se placer derrière la victime et entourer de ses bras la partie supérieure de son abdomen. La victime doit être penchée vers l’avant. Enfin, il faut maintenir son poing fermé entre le nombril et l’extrémité inférieure du sternum de la victime. Ce dernier est maintenu en place grâce à la seconde main. Une fois la position adoptée, il faut enfoncer fortement le poing vers soi et vers le haut. Ce geste peut être recommencé 5 fois maximum.

Si l’état de la victime ne s’améliore toujours pas, il faut alterner 5 claques dans le dos et 5 compressions abdominales jusqu’à expulsion du corps étranger.

Si la victime perd connaissance, il est nécessaire de la poser délicatement sur le sol et d’alerter les secours en composant le 112 avec un téléphone portable ou le 15 avec un fixe. Il est important de parler calmement et clairement, de donner son numéro de téléphone, son nom et l’adresse exacte, et de décrire aussi précisément que possible l’état de la victime. Enfin, il ne faut pas raccrocher avant d’en avoir reçu l’autorisation.
En attendant les secours, il faut absolument débuter une réanimation cardio-pulmonaire en débutant par 30 compressions thoraciques. La réanimation est à effectuer jusqu’à l’arrivée des secours ou jusqu’à ce que la victime reprenne une respiration normale.

Prévention

Pour éviter l’étouffement chez les plus petits, des mesures simples peuvent être adoptées :

  • Ne jamais laisser de petits objets (billes, bonbons, aliments, barrettes, capuchon, pièces de monnaie, etc.) à portée des enfants ;
  • Ranger les sacs plastiques ou écharpes hors de portée des enfants ;
  • Coucher son enfant sur le dos et seul dans son lit ;
  • Surveiller son enfant pendant le repas ou lorsqu’il joue ;
  • Veiller à respecter la limite d’âge sur les jouets pour les enfants.

Charline D., Pharmacien

– L’étouffement. Croix rouge. Consulté le 2 mai 2018.
– Accidents domestiques : comment protéger les enfants ? – Economie gouv. Consulté le 10 mars 2017.