La sédentarité, une menace pour la santé

Sep 20, 2019 par

Alimentation et activité physique sont deux messages forts de santé publique depuis quelques années. Au-delà de l’activité physique pratiquée, la sédentarité semblerait être fortement délétère pour la santé. L’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS) a justement pour objectif de lutter contre cette sédentarité, nocive pour la santé, tout en promouvant l’activité physique.

Activité physique et sédentarité

Les recommandations des autorités de santé publique se basent souvent sur deux aspects clés du mode de vie :

  • Adopter et respecter une alimentation saine et équilibrée ;
  • Pratiquer une activité physique régulière et adaptée.

Mais bien manger et faire du sport ne suffiraient pas pour rester en bonne santé. La sédentarité est également mise en cause pour ses effets néfastes sur la santé. En France, l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS) a justement pour objectif de surveiller ces deux aspects essentiels du mode de vie.

Pour rester en forme et préserver sa santé, il ne suffit pas de faire du sport, il faut aussi combattre la sédentarité. Selon l’ONAPS, être assis plus de 3 heures par jour pourrait être responsable de 3,8 % des décès, toutes causes confondues et quel que le soit le niveau d’activité physique des personnes.

Trop de Français sont sédentaires, dès l’enfance

Quel est l’état des lieux de la sédentarité en France ? Les données recueillies par l’ONAPS montrent que de nombreuses personnes restent assises plus de 3 heures par jour. Pire, au fil des années, le temps passé à être assis ne cesse de croître. Chez les Français âgés de 40 à 50 ans, le temps moyen passé à être assis est de 12 heures en semaine, et de 9 heures le week-end.

Le temps passé à être assis cumule différents moments de la journée :

  • Le temps passé dans les transports ;
  • Les activités de bureau ;
  • Les moments passés devant la télévision ou l’ordinateur ;
  • Et tous les autres moments où la position assise est privilégiée.

Les spécialistes considèrent qu’une personne est sédentaire si elle passe en moyenne 7 heures par jour assise. Pour compenser la sédentarité, il faut alors augmenter la durée d’activité physique, et ne pas se contenter des 30 minutes quotidiennes recommandées pour les personnes actives.

La sédentarité, plus dangereuse pour la santé que le tabac !

La sédentarité et l’inactivité sont délétères pour la santé, car elles sont associées à plusieurs risques :

  • Une augmentation du risque de maladie cardiovasculaire dès 7 heures par jour en position assise, en lien avec une majoration de plusieurs facteurs de risque comme :
    • Le surpoids ;
    • Le diabète ;
    • L’hypertension artérielle ;
    • Les troubles lipidiques ;
    • Une augmentation de la mortalité dès que le temps passé à être assis dépasse les 4 heures par jour.

Selon certains spécialistes, la sédentarité pourrait représenter un danger plus important que le tabagisme, surtout chez les plus jeunes, où l’activité physique tend à régresser depuis quelques années. Il est donc capital de promouvoir l’activité physique, dès le plus jeune âge et jusqu’à l’âge adulte. De même, différentes solutions peuvent être envisagées dans le milieu professionnel pour permettre aux personnes de changer régulièrement de position, de la position assise à debout et inversement.

Ne pas s’éterniser en position assise, bouger souvent et faire du sport régulièrement sont des gestes santé essentiels du quotidien !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Site internet ONAPS.fr ONAPS.fr. Consulté le 19 septembre 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.