Comment concilier sport et grossesse ?

Activité sportive Actualités Grossesse Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 25 janvier 2023

En France, près de 950 000 grossesses sont recensées chaque année. La grossesse n’est pas une maladie, mais un état physiologique associé à certains risques pour la santé. Dans ce contexte, peut-on raisonnablement conjuguer sport et grossesse ? Quelle activité sportive et à quelle dose sans prendre de risque pour soi et son bébé ? Santé Sur le Net fait le point sur ces questions.

Femme en période de grossesse effectuant du sport

Peut-on concilier sport et grossesse ?

Les recommandations actuelles à destination des femmes enceintes indiquent qu’il est conseillé de pratiquer régulièrement une activité physique d’intensité modérée au cours de la grossesse. Sport et grossesse sont donc conciliables. Néanmoins, certaines activités sportives peuvent être déconseillées, voire contre-indiquées pendant toute la grossesse, ou seulement vers la fin de la grossesse.

Pour être sûre de choisir une activité physique compatible avec la grossesse, il est bien sûr conseillé d’en parler avec la sage-femme, le médecin ou le gynécologue. Certaines activités présentent un risque pour la femme enceinte et pour le bébé, notamment les sports de contact ou les sports à risque. Les sports de combat sont à éviter, alors que la plongée sous-marine est contre-indiquée. Au-delà du choix de l’activité physique, reste à déterminer la fréquence et l’intensité du sport pour concilier harmonieusement sport et grossesse.

Quel sport et à quelle dose pendant la grossesse ?

Avant, pendant ou après la grossesse, la pratique d’une activité physique doit être régulière, mais aussi adaptée à sa condition physique et à son état de santé. Certains sports sont par exemple déconseillés chez les personnes souffrant de problèmes cardio-vasculaires. Chez la femme enceinte, certaines activités sportives sont particulièrement recommandées, telles que :

  • La natation ;
  • L’aquagym ;
  • La marche et la marche nordique ;
  • La gymnastique douce ;
  • Le yoga ;
  • Le tai-chi chuan.

D’autres activités se révèlent bénéfiques en début de grossesse, mais peuvent être associées à des risques vers la fin de la grossesse. C’est le cas notamment du vélo ou de l’équitation, où le risque de chutes en fin de grossesse peut avoir des conséquences majeures sur la santé de la mère et de l’enfant. Dans l’idéal, il faut pratiquer une activité physique adaptée et régulière tout au long de la grossesse. Des conseils peuvent être demandés à la sage-femme ou au médecin.

Quels bénéfices en faisant une activité physique pendant la grossesse ?

La pratique d’une activité physique régulière permet à la femme enceinte de rester en forme et participe à une meilleure récupération physique après l’accouchement. Les bénéfices du sport pendant la grossesse sont multiples :

  • Une amélioration du sommeil (en qualité et en durée) ;
  • Une amélioration des capacités respiratoires ;
  • Une meilleure souplesse des articulations, fortement sollicitées au cours de la grossesse et de l’accouchement, et donc moins de douleurs articulaires ;
  • Une réduction des risques de complications de la grossesse, comme la prééclampsie, l’hypertension artérielle gestationnelle ou la macrosomie ;
  • Une amélioration du bien-être psychologique, avec une diminution du risque de dépression en post-partum .

Dans l’idéal, les médecins préconisent une durée d’activité physique minimale de 150 minutes par semaine.

Toutefois, si le sport est bénéfique pour la grossesse, certaines situations rendent impossible sa pratique. La survenue au cours de la grossesse de certaines complications (par exemple une menace d’accouchement prématuré) peut nécessiter un arrêt de toute activité sportive, voire un alitement. Dans tous les cas, la pratique sportive doit être adaptée à la condition physique de la femme enceinte, à son état de santé et à l’évolution de sa grossesse. Des conseils de professionnels sont indispensables pour concilier au mieux sport et grossesse.

Publié le 9 aout 2020 par Estelle B, Docteur en Pharmacie. Mis à jour par Estelle B., Docteur en Pharmacie, le 4 janvier 2023.

Sources
– Risques et bénéfices de la pratique d’une activité physique et sportive pendant la grossesse. lamedecinedusport.com. Consulté le 4 janvier 2023.
– QUELLES ACTIVITÉS PHYSIQUES PENDANT LA GROSSESSE ? 1000-premiers-jours.fr. Consulté le 4 janvier 2023.
  • Youssef mezzizoui says:

    La femme, c’est cet être merveilleux de sexe féminin par lequel se transmet la vie. Elle est non seulement source de vie, mais surtout symbole d’amour, de partage, de tolérance et de bravoure. Mais, comme chaque être, la femme, pour qu’elle puisse donner et exploiter au maximum son potentiel, pour qu’elle puisse pleinement s’épanouir, elle doit pouvoir jouir d’une bonne santé.

    Améliorer la santé de la femme ou garantir à la femme une bonne santé, c’est soulager ou aider à soulager des maux les plus bénins aux maux les plus intimes de celle-ci. Il importe alors, pour cerner la santé féminine d’aborder d’une part les différents maux qui s’érigent en obstacles au bien-être de la femme et trouver ensuite des solutions idoines à la bonne santé de la femme.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de votre contribution.
      Belle journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *