La télé-dermatologie au service du diagnostic des cancers de la peau

Feb 1, 2017 par

télé-dermatologie

Innovation À l’ère des nouvelles technologies, la télémédecine ne cesse de se développer. Parmi ses applications, la télé-dermatologie offre de nouvelles perspectives dans le diagnostic de certains cancers. Santé sur le Net s’est intéressée à cette méthode innovante.

L’intérêt de la télé-dermatologie

Depuis 2012, les autorités de santé ont défini la télémédecine comme un enjeu national prioritaire. La télé-dermatologie en est l’un des principaux éléments et consiste à réaliser de la dermatologie à distance, par l’envoi de photos par téléphone ou par ordinateur. Les dermatologues font déjà appel à cette technique dans certains contextes, même si en France, aucun cadre ne définit précisément le financement et l’organisation de cette pratique. Elle est actuellement principalement utilisée en milieu pénitentiaire ou dans le cadre d’initiatives locales, dédiées aux plaies et pansements, aux urgences ou aux maladies rares.

Face à la pénurie actuelle de médecins spécialistes, le développement des techniques de télémédecine représente une solution intéressante. La télé-dermatologie permet de déterminer le degré d’urgence d’une situation et d’orienter rapidement le patient vers la meilleure prise en charge. Elle peut se pratiquer soit en temps réel, sous forme de visio-conférence, soit en différé par la transmission d’images par voie électronique.

La télé-dermatologie a d’ores et déjà fait preuve de son intérêt dans le diagnostic et le suivi de différentes affections :

  • Les tumeurs et les ulcères cutanés chez les personnes âgées ;
  • Les allergies cutanées aigües ;
  • Le suivi de maladies cutanées chroniques (psoriasis, dermatite atopique).

Pourrait-elle également être utilisée dans le cadre du dépistage des cancers cutanés, comme le mélanome ? Des études ont été menées pour répondre à cette question.

La télé-dermatologie dans le dépistage des cancers cutanés

Dès 2013, lors de la journée nationale de dépistage des cancers de la peau, une opération de télé-dermatologie avait été organisée auprès de professionnels de l’agriculture. Sur 247 patients examinés, 5 cas de mélanomes avaient pu être dépistés. Depuis, des chercheurs ont compilé les résultats de 21 études comparant la télé-dermatologie au diagnostic classique des cancers de la peau (examen attentif de la peau par un dermatologue). La télé-dermatologie offre de multiples avantages et en particulier un gain de temps à tous les stades, depuis le diagnostic jusqu’au traitement, avec une réduction du délai de :

  • La première consultation ;
  • La consultation spécialisée ;
  • La biopsie cutanée.

Très rares sont les cancers non détectés par cette technique. Cependant, elle reste moins performante qu’un diagnostic en cabinet de dermatologie. Les auteurs en déduisent trois recommandations :

  1. La nécessité d’entraîner les patients à prendre des images de bonne qualité ;
  2. Le recours à la télé-dermatologie dans toutes les situations où une consultation spécialisée n’est pas possible ;
  3. L’utilisation de cette technique pour réduire les délais de consultation dermatologiques.

Si la télé-dermatologie est utile au dépistage du mélanome, comment améliorer son efficacité ? Une récente étude suggère de l’associer avec une autre technique, la télé-dermoscopie.

La télé-dermatologie associée à la télé-dermoscopie

La dermoscopie est un examen simple et indolore, qui permet au dermatologue de visualiser la peau en profondeur grâce à un petit appareil, le dermoscope. Il est alors possible d’analyser les lésions cutanées susceptibles d’être cancéreuses et de déterminer la nécessité d’une biopsie. Dans la télé-dermoscopie, les images prises par le dermoscope, par exemple par un médecin généraliste, sont transmises à des médecins spécialistes par voie électronique.

Un essai clinique a été mené récemment sur 454 patients pour le dépistage du cancer de la peau. L’objectif de l’essai était de comparer la performance diagnostique, l’efficacité et la rentabilité de la télé-dermoscopie et de la télé-dermatologie. La télé-dermoscopie s’avère plus efficace que la télé-dermatologie avec 94,3% de lésions correctement détectées contre 79,2% respectivement. De plus, la télé-dermoscopie est plus rentable.

Ces deux techniques associées constituent une approche innovante et efficace pour le dépistage du mélanome. Elles ne peuvent évidemment pas remplacer l’examen et l’avis du dermatologue. Mais elles sont des alternatives très utiles pour les régions touchées par la désertification médicale dans lesquelles les délais pour obtenir un rendez-vous chez un dermatologue excèdent souvent les six mois !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie


Sources :
Finnane, A. et al. Teledermatology for the Diagnosis and Management of Skin Cancer: A Systematic Review. 2016. JAMA Dermatol. doi:10.1001/jamadermatol.2016.4361.
Ferrándiz, L. et al. Internet-based skin cancer screening using clinical images alone or in conjunction with dermoscopic images: A randomized teledermoscopy trial. 2017. J Am Acad Dermatol. doi:10.1016/j.jaad.2016.10.041.
Journées Dermatologiques de Paris. Les nouvelles technologies : les promesses de la télé-dermatologie. Décembre 2016.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.